11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

La FAF se structure à nouveau: Biskri nouveau DTN, Hammouda à la tête de la Chambre des litiges

Soucieuse de repartir sur de bonnes bases et se structurer à nouveau, la Fédération algérienne de football (FAF) a lancé une batterie de mesures qui touchent certaines structures qui restent très importantes pour le développement du football algérien.

Le président de la FAF, Djahid Zefizef, ne voulait pas perdre plus de temps et a décidé de passer à l’action pour nommer les personnes qu’il faut dans certaines directions. Il a commencé par la Direction technique nationale (DTN), où il a nommé l’ancien entraîneur de nombreux clubs, dont le MCA, le NAHD, le RCK, le MOB, Mustapha Biskri au poste de DTN. Docteur d’état en football, Biskri a été choisi parmi 16 candidats à ce poste, dont quatre étrangers, après une offre d’appel qui a été fait avec l’aide de la FIFA, qui a donné son OK pour nommer ce dernier. Il faut dire que la DTN était gelée depuis le départ de Ameur Chafik qui a officié avec les deux précédents présidents de la FAF, Kheireddine Zetchi et Amara Charefeddine. C’est l’ancien DTN du temps de Raouraoua, Toufik Korichi, qui était l’intérimaire à ce poste. Biskri signera officiellement son contrat dimanche prochain et débutera donc sa mission qui consiste à relancer les différentes sélections nationales, qui a vu la démission de nombreux de ses entraîneurs dont le coach de l’EN U 20, Mohamed Lacet et celui de l’EN U 18, Mourad Slatni. De son côté, l’avocat, Youcef Hammouda, a été nommé à la tête de la Chambre de résolution de litiges, structure très importante dans le football professionnel, puisqu’elle s’occupe de remettre de l’ordre dans les clubs, et oblige certains mauvais payeurs à s’acquitter de leur devoir de régulariser les joueurs ou les libérer en cas de non-paiement. Récemment nommé membre du Tribunal du football de la FIFA et représentant des clubs au niveau de la Chambre de Résolution des litiges de cette même FIFA, Hammouda retrouve une structure où il a déjà exercé par le passé.

Le MJS débloque l’aide au football national

Sur un tout autre volet, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), vient de débloquer ses subventions en faveur du football national, gelées depuis 2016.

«Le président de la FAF a annoncé le dégel des subventions du MJS, dont l’instance fédérale n’en a pas bénéficié depuis 2016. Les membres du BF tiennent d’ailleurs à remercier vivement le MJS et les hautes autorités pour leur réactivité et leur accompagnement dans ce cadre», a indiqué la FAF dans un communiqué, et qui semble se réjouir de cette nouvelle.

L’annonce a été faite lors de la réunion du Bureau fédéral, tenue récemment au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

Ce point relatif à l’aide de l’Etat au football national «était inscrit au programme du Bureau fédéral lors de son élection à la tête de la FAF le 7 juillet dernier», précise la même source.

Par ailleurs, le président de la FAF « a également informé les membres du Bureau fédéral sur la conclusion prochaine d’un nouveau contrat avec la firme allemande Adidas».

«En attendant la signature de ce nouveau contrat, un accord de principe a été conclu avec la marque aux trois bandes dont les montants sont plus avantageux que le précédent contrat, sur les plans de l’apport en nature (dotations), en numéraire et en matière de bonus (primes liées aux résultats). Dans ce cadre, une cérémonie sera organisée en début d’année 2023 autour de la signature de ce contrat avec Adidas», conclut la FAF.

Mahfoud M.

 

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img