23.9 C
Alger
samedi 24 septembre 2022

La direction des forêts se tient prête: Le spectre des incendies d’été hante les esprits

Les soldats du feu s’inquiètent à l’approche de la saison estivale. Un dispositif de prévention et de lutte contre les incendies est à pied d’œuvre pour éviter un scénario semblable à celui vécu l’an dernier.

Par Louisa A. R.

L’été n’est pas souvent synonyme de farniente et de détente, mais aussi d’incendies parfois meurtriers et surtout destructeurs. En cette période estivale, le risque d’incendie augmente, la hausse de la température est souvent liée à ce phénomène qui revient chaque année.
La canicule précoce enregistrée au mois de mai inquiète déjà les responsables des forêts qui se mobilisent et se préparent à faire face à un éventuel retour des feux ravageurs. Pour cela, un dispositif important est mis en place par la Direction des forêts (DGF) qui se tient prête à lutter contre d’éventuels incendies. Ce dispositif de prévention compte d’importants moyens, a révélé Abdelghani Boumessaoud, sous-directeur de la protection du patrimoine forestier à la Direction générale des forêts. Selon lui, «il y a mise en place de 400 unités de poste de vigie, plus de 600 brigades mobiles d’intervention, avec un effectif de 2 791 éléments, renforcées par une cinquantaine de camions-citernes d’une grande capacité. Ajoutant à cela la mobilisation de 3 291 points d’eau ainsi que 53 véhicules de liaison».
Pour une utilisation rationnelle et réfléchie, a expliqué le responsable, ce dispositif est destiné aux zones les plus vulnérables, situées majoritairement dans les montagnes. «Nous connaissons les wilayas les plus vulnérables quant à ce phénomène d’incendies de forêt sur ces 40 dernières années», a-t-il assuré. «La majorité de nos forêts se situe dans des zones montagneuses à reliefs accidentés. C’est pour cela que la première alerte est la phase la plus importante», a-t-il poursuivi. Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio algérienne, Abdelghani Boumessaoud a expliqué également que «les incendies font partie des phénomènes qui reviennent chaque année, d’où la nécessité de travailler conjointement avec la population, les habitants des zones vulnérables et la Protection civile».
La Direction générale des forêts fera remarquer également que des couloirs ouverts ont été créés dans les forêts pour faciliter l’intervention et l’extinction des incendies. «Tous les moyens ont été mobilisés pour nettoyer les forêts, construire des réservoirs d’eau, acheminer des camions-citernes pour une intervention rapide au niveau de 40 wilayas», a déclaré le directeur général des forêts, Djamel Touahria lors de son passage à la radio.
La DGF a mis en place un programme, à travers toutes les wilayas, des journées portes ouvertes pour sensibiliser à l’effet de valoriser le patrimoine forestier à protéger. 800 000 arbustes ont été jusque-là plantés dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, a ajouté le même responsable. Ce dernier a appelé les citoyens préférant faire des randonnées dans les forêts à protéger ces espaces en s’abstenant d’allumer des feux pour des barbecues, considérés comme étant la première cause des incendies de forêt.

L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img