5.9 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

La Délégation nationale de sécurité routière alerte : 20 % des accidents sont causés par les motocyclistes

«Même s’ils ne représentent que 2 % du parc automobile national, les motocyclistes sont à l’origine de près de 20 % des accidents de la circulation», a indiqué le président de la Délégation nationale de sécurité routière. Les conducteurs de motocycles sont à l’origine de milliers d’accidents annuellement. En effet, ils sont partout. Au cœur des villes, dans les montagnes ou en bord de mer, sur les autoroutes, les chemins, les trottoirs. Malheureusement, la majorité des motocyclistes n’ont même pas de permis de conduire moto, ce qui donne souvent lieu à des catastrophe sur les routes. S’exprimant lors de la campagne de sensibilisation à la prévention des accidents de la circulation au niveau du stade du 5-Juillet au profit des motocyclistes sous le slogan «Ramadhan sans accidents», le président de la Délégation nationale de sécurité routière, Ahmed Ait El Houcine, a assuré que «les motocyclistes sont à l’origine de près de 20 % des accidents de la circulation, même s’ils ne représentent que 2 % du parc automobile national». Par la même occasion, Nait El Houcine a appelé les motocyclistes, en particulier les jeunes, à respecter le code de la route et à porter des moyens de prévention tels le blouson moto et le casque.
Concernant la campagne de sensibilisation à la prévention des accidents de la circulation, organisée par la Délégation nationale de sécurité routière avec la participation de plusieurs secteurs, organismes concernés et acteurs de la société civile, elle vise à sensibiliser les familles algériennes à la nécessité de faire montre de vigilance, de respecter le code de la route et d’éviter l’excès de vitesse, notamment en ce mois sacré. A ce titre, le président de la délégation, Ahmed Nait El Hocine, a affirmé que cette campagne de prévention des accidents de la route a été organisée en raison du nombre élevé d’accidents au cours du mois sacré, soulignant que le programme d’aujourd’hui ciblait les motocyclistes, lequel est animé par des groupes, des clubs et des associations de motocyclistes professionnels les plus connus et durera jusqu’au 1er mai prochain. De son côté, le Commissaire principal de police à la Direction de la sécurité publique, Zouaoui Rabah, a affirmé que cette initiative visait principalement à sensibiliser les motocyclistes à la nécessité de respecter les règles de prévention et les procédures légales, en vue d’éviter la conduite sans permis et les manœuvres dangereuses, notamment avant l’heure de l’Iftar, faisant savoir que plus de 20 % des accidents mortels sont causés par des motos. A son tour, le représentant du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger, le capitaine Makhloufi Amine, a souligné que cette campagne s’inscrivait dans la poursuite des campagnes de sensibilisation organisées par le Commandement de la GN qui coïncident avec le mois de ramadhan et ciblent les usagers de la route. A cette occasion, il a appelé les usagers de la route à éviter l’excès de vitesse, la conduite en cas de fatigue ou de manque de sommeil et les manœuvres dangereuses sur les routes. Pour leur part, les représentants d’associations, à l’instar de «El Baraka», ont exhorté les conducteurs à faire montre de vigilance et à éviter l’excès de vitesse, car l’accident entraîne souvent la mort ou le handicap.
Thinhinene Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img