21.9 C
Alger
mercredi 5 octobre 2022

La CGEA au sujet du développement de l’économie nationale: Saida Neghza présente ses propositions au ministre de l’Industrie

La présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (Cgea), Saida Neghza, a soumis au ministre de l’Industrie, Mohamed Bacha, les propositions de son organisation pour développer
l’économie nationale. Des propositions formulées sous forme de revendications portant, entre autres, sur la nécessité d’en finir avec les entraves bureaucratiques ainsi que la prise en charge des demandes d’investissement enregistrées à travers le territoire national, dont le nombre dépasse, jusqu’à mars 2021, les 10 000 demandes, liées à l’investissement et le foncier industriel. La présidente de la Cgea a appelé à faciliter l’acte d’investir, à lever les entraves administratives et à réduire la durée de remise des autorisations, agréments et documents que contiennent les dossiers d’investissement. Comme elle a exigé la réduction des délais de traitement des dossiers. L’autre demande formulée par Saida Neghza consiste à dépasser les difficultés et blocages rencontrés au niveau du système bancaire et la réduction des délais de traitement des demandes de crédits, à propos desquels une instruction du ministre des Finances a été donnée pour qu’ils ne dépassent pas les 30 jours. A cela s’ajoute la nécessité d’asseoir des facilitations pour les transferts, comme elle a appelé à donner priorité dans la production industrielle à la sous-traitance. Aussi, la présidente de la Cgea, dans le cadre de sa vision pour développer l’économie nationale, a appelé à réviser la loi sur la monnaie et le crédit, sur les PME, sur la commune et la wilaya etc. Elle a également insisté sur la nécessité de lancer un dialogue avec les partenaires sociaux et économiques, à l’image des syndicats des travailleurs et organisations patronales.

Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img