4.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

La campagne lancée dans 20 wilayas : Vaccination de masse sur les lieux publics

La campagne de vaccination des citoyens dans les espaces publics, entamée avant-hier à Alger, se poursuit à travers 20 wilayas du pays, avant de généraliser l’opération, d’ici la fin de semaine, sur l’ensemble des wilayas.
Dorénavant, les Algériens ne sont plus obligés de passer par la plateforme électronique du ministère de la Santé pour prendre un rendez- vous afin de se faire vacciner contre le Covid-19. En plus des Centres de santé de quartier, l’opération peut se faire aussi sur les lieux publics.
Le citoyen peut donc se faire vacciner qu’il soit enregistré ou non sur la plateforme numérique du ministère de la Santé. Avant-hier, une vaste campagne de vaccination a été lancée à Alger à travers l’espace de la place El Kettani, dans la commune de Bab El-Oued. Un nombre important de citoyens de différentes tranches d’âge ont été reçus dans le cadre du processus de vaccination contre le Covid- 19. Ils ont bénéficié de deux types de vaccins, à savoir «Sinovac» pour les 18 à 50 ans et «AstraZeneca» à ceux dépassant 50 ans. Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, Yala Abderrahim, affirme que tous les moyens matériels et humains, à l’instar des moyens existants à l’intérieur des établissements de proximité et des hôpitaux, ont été mobilisés, assurant que le vaccin pour cette opération est disponible en quantités suffisantes pour la population locale. Selon le même responsable, l’opération durera le temps qu’il faut, afin qu’un grand nombre de citoyens puisse bénéficier du vaccin. Dans ce contexte, il fera savoir que la wilaya d’Alger verra l’ouverture de cinq espaces supplémentaires à travers les communes du centre, de l’Est et de l’Ouest, pour se rapprocher d’un plus grand nombre de citoyens.
Le nombre de doses de vaccin acquis jusqu’à présent par l’Algérie a atteint quelque 2.500.000 doses de types Sinovac et AstraZeneca, indique le porte-parole officiel du Comité de suivi de l’évolution de la pandémie, Dr Djamel Fourar, qui annonce l’acquisition, durant le mois en cours, de 5 millions de doses supplémentaires. Il rassure que les vaccins offerts par le ministère de la Santé sont tous sûrs, sans exception. «L’Algérie a réussi, malgré le faible élan de solidarité en matière de vaccination, à assurer suffisamment de doses grâce au dispositif Covax mis en place par l’OMS, et aux accords avec des producteurs, ce qui a permis le passage à la deuxième phase de vaccination, détaille-t-il. Selon le Professeur Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé de la lutte et du suivi de la pandémie Covid-19 en Algérie, grâce à la réception de nouvelles doses de vaccin anti-Covid, le nombre de personnes vaccinées a augmenté. Il fera savoir que près de deux millions d’Algériens ont été vaccinés à ce jour.
Les contaminations au coronavirus connaissent une recrudescence depuis quelque temps, avec plus de 300 cas recensés quotidiennement. Les médecins et spécialistes exhortent la population au respect des gestes barrières, notamment le port du masque et la distanciation sociale. Déplorant un relâchement total vis-à-vis des gestes barrières, ils appellent à plus de vigilance et de prudence pour justement ne pas permettre au virus de se propager. Ils exhortent également le citoyen à se rendre au centre de santé le plus proche ou dans les lieux publics aménagés pour recevoir le vaccin contre le virus corona.
Louisa Ait Ramdane

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img