16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Ksar-el-Boukhari: Plus d’une trentaine de projets en cours d’exécution

Plus d’une trentaine d’opérations de développement sont «en cours» d’exécution dans les communes de la daïra de Ksar-el-Boukhari, au sud de Médéa, notamment dans les secteurs des Travaux publics, d’alimentation en eau potable (AEP) et d’assainissement, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Par Faten D.

Ainsi, vingt-quatre opérations inscrites au titre des programmes communaux de développement (PCD) pour l’année 2021 et 2022, d’un montant de 170 millions de DA, ont été affectées à la commune de Ksar-el-Boukhari pour la «mise à niveau de l’infrastructure routière desservant les principales zones d’habitations du chef-lieu de la commune et sa périphérie», a-t-on indiqué.
Un tronçon routier, reliant la cité «Adjelana», périphérie ouest de Ksar-el-Boukhari, au chemin de wilaya (CW) 19, faisant la jonction avec la localité voisine d’Oum-Djellil, a été réhabilité dans le cadre de ce programme de développement, alors qu’un autre tronçon de cinq (km reliant la cité «Adjelana» aux zones d’habitation de «Zobra» et «Romanette», à la périphérie est de la ville de Ksar-el-Boukhari, est en cours de réalisation, a-t-on signalé.
Outre l’infrastructure routière, la commune de Ksar-el-Boukhari a bénéficié d’un projet de réhabilitation du stade communal, qui affiche un taux d’avancement des travaux estimé à 25 %, d’une structure postale, ainsi que la programmation d’un projet
d’aménagement d’une polyclinique dans d’anciens locaux à usage professionnel, ont ajouté les services de wilaya.
Deux projets routiers sont également en phase d’exécution dans la commune de Mfatha. Le premier concerne l’aménagement d’une route de désenclavement devant relier le village de «Ain-Aicha» au chef-lieu de la commune, tandis que le second porte sur la réhabilitation du chemin communal qui fait la jonction entre Mfatha et la commune voisine de Saneg, a-t-on fait savoir.
Une route de désenclavement, d’un linéaire de 5km, est en chantier dans la commune de Saneg. Elle devrait permettre de rompre l’isolement de plusieurs familles installées dans les villages de «Skouma», «Haoua» et «El-Mamtar», a-t-on noté, ajoutant que pas moins de 84 foyers, ventilés entre les villages de «Skouma» et «Ain-el-Bel», ont été raccordés récemment au réseau d’électrification rurale.
F. D.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img