12.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Kaoutar Krikou : La révision de la loi relative à la protection des personnes handicapées en cours

La ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a affirmé, samedi à Sétif, que son département a entamé la révision de la loi 02/09 du 8 mai 2009 relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées.

Par Salima B.

S’exprimant à l’Ecole nationale des sports olympiques d’El Bez, à la veille de la Journée nationale des personnes aux besoins spécifiques (14 mars), dans le cadre d’une visite dans la wilaya de Sétif en compagnie de la Secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite, Salima Souakri, la ministre a indiqué que son département planche sur la «révision de la loi relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées», assurant qu’une commission a été installée à cet effet.
La ministre a ajouté que cette révision vise à «mieux répondre aux aspirations de cette catégorie et des représentants de la société civile, en conformité avec les engagements internationaux et les conventions paraphées concernant cette catégorie».
Mme Krikou a également souligné que son département, investi de la mission du travail social, solidaire et humanitaire qui reflète la propension profonde à la solidarité du peuple algérien, n’œuvre pas seulement à exécuter la politique d’aide aux catégories précaires en zones reculées, mais aussi à favoriser l’insertion de cette catégorie dans la vie économique et sociale et la valorisation de ses potentialités dans les divers domaines pour concrétiser son autonomie.
La ministre a également mis l’accent sur le réseau d’établissements spécialisés de son département comptant 238 centres spécialisés, 15 annexes et 972 classes spéciales, outre 101 associations gérant 147 centres à travers le pays et l’encouragement de l’investissement privé dans le domaine de la prise en charge de la déficience mentale.
Mme Krikou a rappelé, par ailleurs, les dispositions préventives prises pour protéger cette catégorie durant l’épidémie de Covid-19, dont le protocole sanitaire mis en place dans les établissements de prise en charge de l’enfance durant la rentrée 2020/2021.
Elle a affirmé qu’outre le système d’allocations et de couverture sociale, la politique sociale moderne de son département s’articule essentiellement autour de l’insertion des personnes aux besoins spécifiques dans la vie socio-économique, au travers notamment du soutien de leurs initiatives de création d’activités économiques par le truchement de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit, faisant état, à ce propos, de 1 500 projets retenus à travers le pays concernant cette catégorie.
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme a présidé, en compagnie de la Secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite, plusieurs activités sportives, culturelles et économiques des personnes à besoins spécifiques.
Mme Krikou a clôturé sa visite dans la wilaya en assistant à la signature de conventions entre des opérateurs économiques et la directrice de wilaya de l’action sociale et de la solidarité, portant respect de l’obligation de réserver 1 % des postes d’emploi aux personnes handicapées.

Mise en avant de l’importance des rencontres intergénérationnelles entre personnes à besoins spécifiques
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a affirmé également que son département «accorde une importance particulière aux rencontres intergénérationnelles entre personnes à besoins spécifiques».
Accompagnée de la Secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite, Salima Souakri, dans le cadre de sa visite de travail à cette wilaya à l’occasion de la célébration de la Journée nationale des personnes à besoins spécifiques (14 mars), Mme Krikou a supervisé le lancement d’un cross-country d’enfants et de jeunes à besoins spécifiques et assisté à un match de gala footballistique entre les vétérans de l’équipe nationale et des jeunes à besoins spécifiques au stade de l’Ecole nationale des sports olympiques d’El Baz, au chef-lieu de la wilaya.
A cette occasion, la ministre a déclaré que son département ministériel tend à promouvoir les rencontres intergénérationnelles au profit de cette catégorie sociale, à l’effet de mettre en exergue ses talents dans tous les domaines.
Elle a souligné que la présence de la Secrétaire d’Etat Salima Souakri à cette cérémonie «vise à déceler les potentialités sportives parmi les personnes à besoins spécifiques».
De son côté, Mme Salima Souakri a indiqué que l’élite sportive parmi les personnes à besoins spécifiques «n’a eu de cesse d’honorer l’Algérie dans les différentes compétitions continentales et internationales», se disant convaincue que «cette catégorie réalisera des résultats positifs durant les prochains jeux paralympiques». «L’Etat poursuivra le soutien de cette catégorie dans différentes disciplines sportives», a-t-elle soutenu.La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et la délégation l’accompagnant ont visité les pavillons de l’exposition des entreprises relevant de son secteur, au niveau du hall de l’Ecole nationale des sports olympiques, ainsi qu’un salon de projets des bénéficiaires handicapés du dispositif de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (Angem) et un autre consacré à l’insertion professionnelle des personnes à besoins spécifiques, organisé par la Chambre de commerce et d’Industrie «El Hidab».
La ministre poursuivra sa visite dans la wilaya de Sétif en se rendant à l’amphithéâtre de l’Ecole nationale des sports olympiques, où elle supervisera l’ouverture officielle des festivités de célébration de la Journée nationale des personnes à besoins spécifiques. Elle supervisera également la signature d’un accord-cadre entre les Directions de l’activité sociale, et de la solidarité et de la culture et des arts de la wilaya de Sétif, ainsi que la signature d’accords entre des opérateurs économiques et la Direction de l’activité sociale et de la solidarité sur le respect de l’obligation de consacrer 1% des postes d’emploi au profit des personnes à besoins spécifiques.
S. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img