30.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Judo: Mission difficile mais pas impossible pour les Algériens

Auréolé de sa brillante participation aux derniers Championnats d’Afrique remportés haut la main, la sélection nationale (messieurs/dames) de judo tentera de se surpasser pour réaliser une meilleure moisson que celle de la précédente édition à Tarragone (Espagne) quand elle avait obtenu deux médailles de bronze. Cependant, pour le rendez-vous d’Oran, la ville qui a vu en mai dernier la distinction des judokas et judokates algériens dans les épreuves continentales, la mission sera difficile, car le niveau sera plus élevé comparativement aux joutes africaines. Le directeur technique national (DTN), Samir Sbâa, en est d’ailleurs conscient. Il est le premier à reconnaître la difficulté de la tâche, surtout après avoir pris connaissance de la participation de champions du monde et olympiques.
«Certes, la tâche s’annonce difficile, surtout en présence de champions du monde et olympique représentant de grandes nations de la discipline, comme l’Espagne, l’Italie et la France, mais nous restons tout de même optimistes quant à la capacité de réussir une participation honorable, surtout si le facteur chance est de notre côté», a-t-il insisté. Cela pousse les internationaux algériens à braquer leur regard vers l’opération de tirage au sort, priant pour hériter d’adversaires à portée de main lors des premiers tours pour s’adjuger les meilleures chances afin d’aller le plus loin possible dans ce tournoi.
«Tomber sur des adversaires figurant dans le Top 10 mondial dès les premiers tours, ce n’est pas comme les croiser en demi-finale, car cela permet d’espérer une médaille, au lieu de quitter la compétition précocement», a encore expliqué Samir Sbaâ. Le DTN et tous les membres du staff technique savent aussi que l’aspect psychologique est déterminant dans ce genre
d’épreuves. Raison pour laquelle on accorde un intérêt particulier à ce volet, et ce, depuis que le groupe a débarqué à Oran.
Côté effectif, les responsables techniques des «Verts» ont opté pour la stabilité, et ce, en reconduisant les mêmes judokas qui s’étaient illustrés lors des Championnats d’Afrique qui ont eu lieu dans le même site qui va abriter le tournoi du judo des JM (Centre des conventions Mohamed-Benahmed).

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img