5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

JS Kabylie: Ça chauffe pour Mellal

Il semblerait que le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, ne bénéficie plus de la sympathie dont il jouissait auprès des supporteurs kabyles qui ne comprennent pas sa gestion cette année.

Par Mahfoud M.

En effet, les fans des Canaris reprochent au boss du club sa décision d’écarter certains cadres du club tout en les remplaçant par des jeunes sans aucune expérience et qui ont besoin de beaucoup de temps de jeu pour s’affirmer avec l’équipe, d’où les résultats en dents de scie enregistrés par l’équipe en ce début de saison. L’instabilité a aussi touché la barre technique, avec de nombreux changements depuis son investiture comme président du club prestigieux qu’est la JSK. Cette saison seulement, le club est à son troisième entraîneur, après avoir consommé déjà deux techniciens, à savoir le Tunisien Zelfani et le coach Youcef Bouzidi qui a été débarqué pour avoir demandé à mettre les joueurs dans les meilleures conditions et payer leurs salaires. Le président de la JSK a enrôlé le technicien français Denis Lavagne qui a pris en main l’équipe depuis le match face à l’USMA. Les supporteurs ont donc décidé d’organiser une marche pour demander le départ du boss des Canaris, pensant qu’il n’a pas tenu ses promesses, lui qui avait déclaré révolutionner le club qui allait jouer pour le titre, alors que ses actions n’augurent rien de bon, étant donné qu’il ne semble pas prêt à investir et donner une autre dimension au club. L’ancien dirigeant du club, Yarichène, lui, s’est dit prêt à reprendre le club et demande à Mellal de mettre le prix qu’il faut et de justifier ses dépenses, pour qu’il paye ses actions. Il a promis de monter une grande équipe qui serait capable de jouer le titre en peu de temps, en ramenant, surtout, les joueurs qu’il faut.
M. M
.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img