25.9 C
Alger
dimanche 1 août 2021

Journées des arts constantinois: Un évènement à ne pas rater

La Maison de la créativité de Constantine a connu lundi une ambiance festive, lors de la célébration de la Journée nationale de l’artiste qui coïncide avec le 8 juin de chaque année.

Par Adéla S.

C’est à l’initiative de l’Association El Baha des arts, des cultures populaires et des jeunes que le public est venu nombreux à cette cérémonie qui a été, entre autres, une occasion pour annoncer le coup d’envoi de la dixième édition des Journées des arts constantinois.
Initiée en collaboration avec la Maison de la culture Malek- Haddad, cette manifestation a porté sur l’inauguration d’un salon dédié à l’artisanat et les métiers constantinois, regroupant plus de trente artisans et artistes, toutes spécialités confondues, dont la dinanderie, la vannerie, l’habillement et les bijoux traditionnels, les gâteaux et les pâtes traditionnelles, ainsi que les instruments de musique.
L’initiative constitue «une opportunité pour le public constantinois afin de découvrir et sauvegarder le riche patrimoine artistique traditionnel de la ville du Vieux Rocher», a indiqué à l’APS le président de l’association organisatrice, Djamel Eddine Mehaya.
Pour le président de l’Association ‘»Abnaa Tarika El Aissaouia de Constantine», Mohamed Salah Behaz, la manifestation a pour objectif de faire connaître aux générations futures les divers instruments de musique traditionnelle, ressusciter et valoriser le patrimoine musical constantinois.
Aussi, une exposition de tableaux d’art plastique a été organisée au niveau du hall de cette structure culturelle, avec la participation de dix artistes qui souhaitent profiter de l’occasion et trouver des acheteurs pour leurs œuvres.
La troisième exposition comprend des stands proposant une centaine de livres édités à l’occasion de l’évènement «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe», des ouvrages consacrés à la ville des ponts, à l’histoire des Aïssaoua et du malouf, la musique et le chant typiquement féminin ‘»Fekirat et Benoutat», sans oublier bien évidemment les stands consacrés aux maîtres du malouf à Constantine, a expliqué M. Mehaya. Le président de l’association a ajouté que cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’au 20 juin en cours, consistera également en l’organisation d’ateliers créatifs consacrés à l’artisanat et aux métiers constantinois, notamment la distillation de l’eau de rose et de fleur d’oranger, encadrés par l’artisan Amor Bensouissi, issu de la cité Sidi M’hamed El Gherab, implantée en contrebas du pont de Sidi M’cid.
D’autres activités, dont des productions théâtrales, des soirées musicales, des lectures poétiques, sont également au programme de ces journées artistiques et culturelles qui seront marquées, en outre, par la remise de prix et d’attestations honorifiques au profit de personnalités artistiques activant dans divers domaines culturels comme la musique, la poésie, le théâtre et les arts plastiques.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img