32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Journée nationale de l’arbre à Mostaganem: Faire de la forêt un levier économique pour la wilaya

Ce 25 octobre 2021 à Mostaganem, on a célébré la Journée nationale de l’arbre par des opérations de reboisement. M. Aissa Boulahya, accompagné d’une délégation d’autorités civiles et militaires, s’est rendu dans la daïra de Bouguirat, plus précisément au douar de «Ouled Mokhtar», dans la localité de Saf Saf, comme première halte de sa sortie. Le wali a lancé une campagne de reboisement de 2 000 plants aux alentours dudit douar, lequel a été le théâtre d’un terrible incendie qui a décimé une partie de la forêt durant la dernière saison estivale. Une campagne lancée à travers tout le territoire de la wilaya, même à l’intérieur de quelques agglomérations. Cette noble initiative s’inscrit dans le cadre des efforts des autorités de la wilaya visant la préservation des ressources naturelles, d’autant que le reboisement est le moyen le plus efficace pour lutter contre la pollution de l’air, la désertification ainsi que les séquelles des incendies et celles des changements climatiques, outre la préservation de la biodiversité. Sur le site du reboisement, le wali a beaucoup insisté sur l’importance de la diversité de l’arbre. Il a affirmé qu’il est capital de mettre à profit les qualités de la nature. Selon lui, quoi de plus intelligent que d’utiliser les services de la nature par la plantation d’arbres fruitiers forestiers comme le caroubier, le noyer, le châtaignier et autres. Le chef de l’exécutif a souligné qu’il faut diversifier pour promouvoir à partir d’un programme de reconversion à maintenir. D’autre part, le wali a préconisé la protection des espaces forestiers par l’occupation en aires de détente. Selon lui, c’est un investissement que les habitants de la localité eux-mêmes doivent initier. Sur le site, la délégation a pu s’enquérir d’un projet de pistes de 50 km, servant à désenclaver les habitants vivant à proximité de la forêt. Comme deuxième halte, la délégation s’est rendue dans la localité de Abdelmalek Ramdane pour visiter un parc de détente forestier à Cap Ivi, un investissement de 17 hectares qui se greffe adéquatement avec les autres atouts touristiques de la wilaya. Cet investissement propose un panel de divertissements en pleine nature aux familles. Des espaces botaniques diversifiés à plantes exotiques, des jeux pour enfants, des circuits de randonnées, des circuits à poney, des toboggans, une grande tente sahraouie, des ruisseaux sonores etc., une attraction qui attire bon nombre de visiteurs à la recherche de calme et de tranquillité.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img