13.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Journée nationale de la ville: L’héritage culturel d’Oran mis en valeur

La semaine culturelle et sportive «Wahran tahki» (Oran raconte) dont le coup d’envoi a été donné dimanche au centre-ville d’Oran, met en avant l’histoire, les traditions, le patrimoine d’Oran et les monuments archéologiques dont elle regorge.
Cette manifestation, organisée à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la ville, a été lancée dimanche au niveau de la place du «1er-Novembre 1954», au centre-ville d’Oran, avec l’organisation d’une exposition médiatique pour sensibiliser les citoyens à l’importance de la propreté de la ville, avec la participation de divers organismes, secteurs et plusieurs associations s’intéressant à l’environnement, impliqués dans la grande campagne de nettoiement de la ville.
Selon Hamid Guenoune, président de la Coordination de la citoyenneté durable de la wilaya d’Oran, organisatrice de l’événement, la semaine culturelle et sportive, qui s’inscrit également dans le cadre de la commémoration du 60e anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, a pour objectif également de contribuer à la promotion de la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022, visant à mettre en avant l’histoire de cette ville, son patrimoine culturel et ses monuments historiques.
Le programme, élaboré à l’occasion, comprend une visite touristique des sites archéologiques datant de la période de l’occupation espagnole et de l’ancien quartier «Sidi El Houari», à l’occasion de la commémoration de la libération de la ville d’Oran de l’occupation espagnole, le 27 février 1762, en plus de la programmation d’une visite d’autres monuments historiques, situés à Bethioua, Gdyel, Kristel et Canastel.
Au cours de cet événement qui se poursuivra jusqu’au 28 février, un banquet spécial mettra à l’honneur le plat traditionnel oranais connu sous le nom de «Berkoukes» au niveau de l’orphelinat du quartier de Fillaoucen (ex-El-Barki), relevant de l’association de wilaya «Espoir et Solidarité», ainsi que la relance de la «Waâda» de Lalla Halima et une présentation sur les jeux populaires.
La semaine culturelle «Wahran tahki» sera clôturée par une visite à la place «Tahtaha», dans le quartier de Medina Jdida (Ville nouvelle), pour commémorer le massacre perpétré le 28 février 1962 par l’Organisation de l’armée secrète (OAS) terroriste française à travers un double attentat à la voiture piégée, au cours duquel de nombreux Algériens sans défense sont morts en martyrs.
M. K.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img