6.9 C
Alger
samedi 4 décembre 2021

Journée nationale de la presse: Les lauréats du Prix du président de la République distingués par Tebboune

Les journalistes lauréats de la 7e édition du Prix du président de la République
du journaliste professionnel, organisée sous le thème «l’information entre liberté
et responsabilité», ont été distingués, hier, lors d’une cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune.

Par Meriem Benchaouia
La cérémonie s’est déroulée au Palais du peuple, en présence du président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, du président de l’APN, Brahim Boughali, du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, du président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, du général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP, du ministre de la Communication, Ammar Belhimer, ainsi que de membres du gouvernement, de conseillers du président de la République, de hauts cadres et de journalistes. Dans la catégorie de la presse écrite, trois lauréats ont été distingués, à savoir le journaliste Tahar Gaid du quotidien «El Moudjahid» qui a décroché la première place pour son article sur «la déontologie de la profession de la presse et la liberté d’expression», suivi des deux journalistes du quotidien «El Massa» Sabrina Hamdioua et Asma Menouar qui ont occupé la deuxième place, tandis que la troisième place est revenue au journaliste Abderraouf Harchaoui du quotidien «El Hiwar». Pour les médias télévisés, la journaliste Amina Ben Abd Rabo de l’Etablissement public de télévision (EPTV) a remporté la première place pour son émission «khabaya el ilaam» (les secrets des médias). Le jury a décidé de ne pas décerner le deuxième prix, tandis que la troisième place a été attribuée à la journaliste Asma Torki relevant du même établissement. Quant à la catégorie des médias radiophoniques, le premier prix a été décerné au journaliste Mohamed Ouail de la Radio Coran pour un reportage portant sur «la liberté de la presse dans l’islam», tandis que la 2e et la 3e places sont revenues respectivement aux journalistes Nacira Gharnati (Radio Oran) et Houda Baïra (Radio Batna). S’agissant des médias électroniques, le jury a décidé de ne pas décerner le premier prix, tandis que la 2e place a été attribuée à la journaliste Fatma Zohra Amari de Web Tv pour le programme «Taqaci» (enquête) qui a traité la question des réseaux sociaux et des fakenews, tandis que la 3e place a été décrochée par le journaliste Abdelkrim Lounis du site électronique «Nana Tv». Pour la catégorie photos, le jury n’a pas décerné de prix. Le prix spécial jury a été attribué aux journalistes Sakina Aaliane et Souik Kamel Moussa de l’EPTV. Au cours de cette cérémonie, qui coïncide avec la Journée nationale de la presse, célébrée le 22 octobre de chaque année, sont distingués les journalistes lauréats de ce Prix qui constitue «une reconnaissance du parcours militant du journaliste algérien durant la guerre de Libération nationale et un hommage aux professionnels de la presse nationale, aussi bien écrite, audiovisuelle
qu’électronique, à la consécration du droit du citoyen à une information objective et crédible». Concernant les catégories du Prix, elles consistent en l’information écrite (article de fond, critique, éditorial, reportage ou enquête), l’information télévisuelle (reportage, enquête d’investigation, documentaire, actualité filmée), l’information radiophonique (émission d’information, reportage, et enquête), la presse électronique (meilleure œuvre d’information diffusée sur le net) et l’illustration (photographie, dessin et caricature de presse publiés par un organe de presse nationale).

Le défunt journaliste Karim Boussalem décoré de la médaille de l’Ordre du mérite national «Achir»
Le président de la République a décerné, hier, la médaille de l’Ordre du mérite national au rang de «Achir», à titre posthume, au défunt journaliste Karim Boussalem. Cette distinction intervient «en hommage au défunt qui a voué toute sa vie au service du journalisme et à sa promotion avec abnégation, professionnalisme et probité, reconnus par tous dans l’accomplissement de ses nobles missions avec objectivité et neutralité, outre ses contributions précieuses pour l’enrichissement du champ médiatique». La médaille a été remise au père du défunt lors de la cérémonie.
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img