22.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Journée mondiale des télécommunications: Intégrer les personnes âgées dans la société de l’information

La nécessité d’intégrer davantage les personnes âgées dans la société de l’information figure parmi les principales recommandations ayant couronné la Journée d’étude organisée mardi à Alger, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information.

Par Hamma M.

La cérémonie de clôture de cet évènement, inscrit cette année sous le slogan : «Vieillir en bonne santé dans un monde numérique», a été rehaussée par la présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, et du ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil.
Parmi les propositions issues des trois ateliers consacrés aux TIC au service des personnes âgées, à la santé et au bien-être des personnes âgées et à la stratégie à adopter pour bien vieillir, figurent la nécessité d´une coordination entre toutes les parties concernées afin de réduire la fracture numérique en intégrant les personnes âgées dans la société de l’information.
Les intervenants ont suggéré, à cet égard, d’organiser des campagnes de sensibilisation visant à promouvoir l’utilisation des solutions innovantes offertes par les technologies de l’information et de la communication pour améliorer la situation des personnes âgées et veiller à leur bien-être.
Il s’agit aussi d’organiser des sessions de formations présentielles et à distance dédiées aux personnes âgées sur les techniques d’utilisation des technologies de l’information et de la communication, tout en prenant en compte leurs capacités mentales et leurs compétences techniques.
Il a été recommandé également de développer les infrastructures technologiques en mettant en avant l’intelligence artificielle, l’Internet des objets, le big data et la réalité virtuelle au bénéfice des personnes âgées.
Les participants ont suggéré aussi de travailler au développement d’un environnement propice à l’émergence de solutions innovantes et de services à haute valeur ajoutée en coordination avec tous les acteurs afin de faciliter et améliorer le cadre de vie des personnes âgées, en encourageant la recherche et développement, notamment au niveau des universités, des instituts et des start-up.
Ils ont, en outre, mis l’accent sur l’impératif d’une coordination entre toutes les parties concernées, afin de développer des contenus numériques et des services en ligne à la hauteur des aspirations des personnes âgées, tout en s’assurant qu’ils soient adaptés aux capacités et compétences de cette tranche d’âge.
Les intervenants ont, par ailleurs, proposé de créer une plateforme électronique unifiée comprenant tous les services numériques sectoriels dédiés aux personnes âgées, tels que les soins à domicile, le suivi sanitaire et la sécurité sociale.
Ils ont également proposé de développer un climat de confiance, en veillant à la protection des données personnelles afin de motiver les personnes âgées à utiliser les technologies de l’information et de la communication.
Réaliser les statistiques des besoins des personnes âgées et les répertorier numériquement et offrir des divertissements par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au profit des personnes âgées, figurent parmi les recommandations.
Il s’agit aussi d’améliorer la mobilité des personnes âgées en mettant en place des dispositifs appropriés au niveau des espaces publics et œuvrer à fournir des services administratifs et commerciaux grâce à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

La mise en place d’une commission nationale chargée de protéger les personnes âgées et promouvoir leurs droits et l’organisation d’un concours national annuel pour encourager les projets innovants dédiés à cette frange de la société ont été recommandées lors de cette journée. Il a été également souligné l’impératif d’encourager le secteur privé à investir dans les solutions numériques liées au domaine de la protection des personnes âgées et de mobiliser les ressources financières pour l’élaboration et la promotion de programmes numériques au profit de cette frange de la société.
A cette occasion, le ministre de la Poste et des Télécommunications a assuré que ces recommandations seront prises en compte lors de l’élaboration de la feuille de route relative à la prise en charge par son secteur de cette frange de la société. De son côté, le ministre de la Numérisation et des Statistiques a annoncé que son ministère, en collaboration avec la société civile, les secteurs concernés et les autorités locales, lancera des sessions de formation en faveur de formateurs qui auront pour tâche d’enseigner la «citoyenneté numérique», notamment aux personnes âgées.
Le thème de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, à savoir «Les technologies numériques pour les personnes âgées et le vieillissement en bonne santé», met l’accent sur l’importance d’utiliser les TIC pour que ces personnes jouissent d’une bonne santé, et vivent connectées et indépendantes sur le plan physique, émotionnel et financier.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img