8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024

Journée internationale de la liberté de la presse à Béjaïa: Un vibrant hommage rendu aux journalistes disparus

La ville de Béjaïa n´est pas restée en marge de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

Plusieurs activités ont été initiées les autorités locales et l’association des journalistes-correspondant de la wilaya de Béjaïa pour marquer cette date symbole pour la corporation en particulier et pour toute la société en générale. C’est ainsi que les autorités locales à leur tête le secrétaire général de la wilaya M. Saïd Yahiaoui et le président de l’APW M. Bachir Berkat ainsi que de nombreux Journalistes-correspondants de la wilaya de Béjaïa issus de la presse écrite, audio-visuelle et la presse électronique ce sont rendus à la place Saïd Mekbel ou une gerbe de fleurs a été déposée au pied du buste en hommage à ce journaliste assassiné par une horde intégriste le 03 décembre 1994 à Alger et à d’autres journalistes-correspondants de la wilaya de Béjaïa qui ne sont plus de ce monde. Les festivités se sont déroulées en présence des familles des défunts qui ont été honorées à l’occasion. Plusieurs journalises-correspondants de la wilaya de Béjaïa ont, également, été honorés à cette occasion lors d’une cérémonie organisée au niveau de la Bibliothèque de la lecture publique de la commune de Béjaïa ou un film vidéo sur le parcours de quelques journalistes de la wilaya de Béjaïa disparus a été diffusé dont Saïd Mekbel, Abdekrim Djaâd, Mustapha Ramdani, Omar Ouartilani, Mohamed Abderrahmani et d’autres journalistes ayant quitté ce bas monde. Dans l’après-midi, une conférence a été animée à l’hôtel du Lac par le journaliste Kamel Zirem sur le thème de «La pratique journalistique entre hier et aujourd’hui». Une occasion pour faire le point sur la corporation dont ses efforts au niveau locale, les difficultés rencontrées et aborder la place de la presse papier à l’ère du numérique. «C’est grâce aux sacrifices consenties par nos ainés que la presse a pu se frayer un chemin ceci sans oublier les moments difficiles qu’ont vécus les journalistes durant les années 1990», a déclaré le président de l’APW Bachir Berkat sur la radio locale toute en leur rendant «hommage pour leur sacrifice».

H. Cherfa.

 

 

 

 

Article récent

monoxyde de carbone

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img