26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Jijel: Près de 1 million de visiteurs aux grottes merveilleuses depuis juin

Plus de 900 000 visiteurs nationaux et étrangers se sont rendus, entre début juin et la première semaine du mois d’août, aux grottes merveilleuses de la wilaya de Jijel, représentant «un niveau d’affluence sans précédent», a indiqué la directrice du Parc national Taza, Lilia Boudouhane.

Par Salim B.
Elle a affirmé que ces grottes ont enregistré «une affluence sans précédent» durant l’été en cours, où il a été enregistré plus de 900 000 visiteurs, dont 196 étrangers de France, d’Allemagne, de la République Tchèque et de la Russie ainsi que des payas arabes (Tunisie, Libye, Syrie, Sahara occidental). Les ressources humaines nécessaires en travailleurs et guides touristiques ont été mobilisées pour accueillir ces visiteurs «dans les meilleures conditions» et leur présenter «ce site naturel pittoresque». Ces grottes naturelles dont la découverte est source de plaisir attirent quotidiennement près de 30 000 visiteurs venant souvent en groupes des diverses wilayas du pays et en dehors du pays, a-t-elle ajouté.
L’accueil d’autant de visiteurs a été également une opportunité pour les sensibiliser à l’importance de la protection de l’environnement, notamment contre les risques d’incendie, a noté la même cadre. Ces grottes, composées de superbes stalagmites et stalactites sculptées pendant des siècles sous une température d’intérieur fixe à 18 degrés Celsius tout au long de l’année, se trouvent dans la commune de Ziama Mansouriah (35 km au nord-ouest de Jijel), dans une région riche en paysages naturels de montagnes et de plages d’une extrême beauté et diversité. Les visiteurs de ces grottes merveilleuses assimilent souvent les formes de stalagmites et stalactites à divers monuments, dont la statue de la Liberté de New York (USA), à la Tour de Pise (Italie), à certains animaux ou encore aux montagnes de l’Ahaggar. Ces grottes ont été découvertes pour la première fois lors de la réalisation de la route nationale RN-43 entre Jijel et Béjaia. Elles ont été classées site naturel protégé en 1948 et leur protection et préservation ont été confiées au Parc national de Taza en 1992. S. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img