17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Jeux africains Accra 2023/Algérie Saïdi (chef de délégation) : «Nous avons opté pour une participation qualitative»

Le chef de la délégation algérienne pour les 13es Jeux africains d’Accra au Ghana (8-23 mars 2024), Karim Saïdi, a indiqué, lundi à Alger, que «les fédérations sportives nationales concernées ont opté pour une participation qualitative». «L’Algérie prendra part au rendez-vous africain d’Accra avec une délégation composée de 299 personnes, dont 222 athlètes représentant 18 disciplines et 77 entraîneurs, chefs d’équipe et médecins. Le Comité olympique et sportif algérien, en coordination avec les fédérations nationales concernées, a opté pour une participation qualitative, notamment pour quatre disciplines des huit qualificatives aux Jeux olympiques 2024 de Paris (badminton, tennis, tennis de table et triathlon)», a indiqué Karim Saïdi lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le secrétaire général du COA, Kheireddine Barbari et le directeur des sports au COA, Yacine Arab. Les 14 disciplines non qualificatives aux JO-2024 sont : athlétisme (24), cyclisme (16), natation (18), basket 3×3 (12), beach-volley (2), boxe (20), jeux d’échecs (2), handball (16), judo (15), karaté-do (19), taekwondo (8), volley-ball (16), haltérophilie (11), luttes associées (11). Les quatre disciplines qualificatives aux JO sont : tennis de table (10), tennis (6), triathlon (4) et badminton (12). Le Comité olympique et sportif algérien (COA) a programmé 12 vols réguliers pour les sportifs algériens, dont le premier aura lieu à partir du 1er mars, avec le départ du premier contingent composé des staffs administratif, médical et responsables des athlètes de deux disciplines, à savoir le badminton et tennis de table. Le retour du dernier contingent de la délégation algérienne est prévu pour le 24 mars. De son côté, le directeur des sports au COA, Yacine Arab, a précisé que «les athlètes algériens rallieront la capitale ghanéenne 48 heures avant le début de leurs compétitions respectives et quitteront le village africain 24 heures après la fin des épreuves», soulignant que «l’Algérie compte actuellement 19 qualifiés aux JO de Paris et souhaiterait avoir d’autres qualifiés aux JO lors du rendez-vous d’Accra». «Nous avons certainement des chances de médailles dans certaines disciplines au vu des pronostics présentés par les fédérations nationales», a noté Yacine Arab, soulignant que «l’instance olympique accompagnera les athlètes sur le plan logistique (transport, hébergement et frais de mission), et également médical avec la mise en place d’un dispositif sanitaire rigoureux». Répondant à une question sur le déroulement des compétions coïncidant avec le mois de ramadhan, le directeur des sports a indiqué que «les athlètes ont l’habitude de participer aux compétitions pendant le mois de ramadhan, cela ne dérangera nullement le rendement de nos représentants, bien au contraire. Nous avons discuté avec les organisateurs concernant ce volet et ils nous ont rassurés». Appelé à donner son pronostic sur le nombre de médailles ciblées par les fédérations sportives lors des Jeux africains d’Accra, le secrétaire général au COA, Kheireddine Barbari, s’est montré «prudent». «Ce volet est du ressort des fédérations sportives qui ont pris leurs engagements avec le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le COA accompagnera le mouvement sportif pour une meilleure représentation lors des JA-2023. La priorité a été donnée aux disciplines qualificatives aux JO. Ce qui est sûr, c’est que les athlètes représenteront les couleurs nationales et donneront, sans doute, le meilleur d’eux-mêmes», a-t-il dit. Vingt-neuf disciplines sportives, dont huit qualificatives aux Jeux olympiques Paris 2024, ont été retenues pour la 13e édition des Jeux africains Accra 2023. Les organisateurs ont également choisi six disciplines en exhibition: le E-sports, les arts martiaux mixtes (MMA), le pickleball, le sambo, le scrabble et le speedball.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img