19.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Introuvable depuis quelques jours: Où est passée l’huile de table ?

Depuis presque une semaine, l’huile de table est introuvable dans les différents magasins d’alimentation et grandes surfaces de la capitale, mais pas seulement, car c’est le cas dans plusieurs autres wilayas du pays où les étals se sont vidés de ce produit de large consommation.

Par Thinhinane Khouchi
Une nouvelle crise de l’huile de table est apparue ces derniers jours au niveau de plusieurs quartiers de la capitale. Mais pas seulement, car d’autres wilayas souffrent également du manque de ce produit de large consommation. Au niveau des épiceries et des grandes surfaces, l’huile de table est introuvable. Pour Kamel Youyou, président du bureau d’Alger de l’Organisation nationale de protection du consommateur et de son environnement (Apoce), «il y a certaines wilayas où nos bureaux ont constaté une pénurie d’huile de table. Certaines pratiques chez les consommateurs sont à l’origine de ce problème, notamment l’abus des achats et le stockage. On m’a cité un exemple à Mascara où les services de sécurité en perquisitionnant chez une dame, ont découvert 120 bidons d’huile de 5 litres qu’elle stockait chez elle». Il nous dira par téléphone que «dès qu’il y a une rumeur de pénurie, les ménages achètent toutes les quantités mises sur le marché est les stockent», ajoutant : «Les principaux producteurs, Cevital, Afia, Safia…. déclarent que la production est largement supérieure aux besoins du marché». Par ailleurs, le président du bureau Apoce d’Alger a indiqué que «les commerçants évitent les achats facturés pour ne pas payer de taxes et les distributeurs officiels sont boudés par les détaillants». De son côté, Mohamed Toumi, directeur exécutif de la Fédération algérienne des consommateurs, nous a confirmé cette pénurie. «J’ai constaté un manque terrible de ce produit au niveau de plusieurs commerces de la capitale mais pas seulement, au niveau des wilayas intérieures c’est pire», nous a-t-il confié, indiquant que «contrairement aux assurances de plusieurs producteurs de ce produit, notamment Cevital ou même la Belle, qui ont assuré que l’huile de table est disponible en Algérie en quantités suffisantes, sur les étals on n’en trouve pas». «Qu’ils nous indiquent où la trouver cette huile disponible ! Hier, j’ai fait le tour de plusieurs grandes surfaces pour me procurer un bidon d’huile, je suis rentré chez moi les mains vides», nous dira notre interlocuteur lors d’un appel téléphonique. De son côté, le secrétaire général de l’Union des commerçants et artisans algériens, Hazab Benchohra, a pointé du doigt les spéculateurs et les réseaux de contrebande de propager des rumeurs pour créer des tensions sur certains produits de consommation subventionnés par l’Etat comme l’huile de table. Enfin, Il est à noter que plusieurs producteurs de ce produit de large consommation en Algérie ont réagi à cette pénurie, assurant que ce ne sont que des rumeurs. Le groupe Cevital a publié vendredi dernier un communiqué où il a tenu à «rassurer les consommateurs algériens sur la disponibilité et la production en quantités largement suffisantes d’huile de table». Le Groupe privé a assuré aussi qu’il «dispose d’un stock de matières premières suffisant pour garantir la disponibilité de l’huile de table sur le marché». «Nos unités de production (raffinage et conditionnement des huiles) sont opérationnelles et fonctionnent sans interruption», a affirmé le Groupe Cevital.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img