18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Inflation

La Russie a annoncé cette semaine qu’elle cesserait dès aujourd’hui toute ses livraisons de gaz à l’Europe, et ce, pour une durée de trois jours. Trois jours qui vont peser lourd sur les Européens. Ces derniers, qui sont appelés par leurs dirigeants à se serrer la ceinture en prévision des fraîcheurs qui arrivent, ne peuvent que constater que les sanctions qui devaient «mettre sur les genoux» Moscou, ne font au contraire que remplir les caisses russes et que le rouble n’a jamais été aussi fort. En France, l’on craint de devoir faire face à une augmentation de l’énergie inédite qui mettra à mal les bourses des foyers. Face à la crise énergétique, et alors que la classe politique a fait sa rentrée, Marine Le Pen demande à Élisabeth Borne d’agir et de réunir le Parlement. Afin d’étudier le plus rapidement possible toutes les solutions pour éviter que la crise énergétique pèse trop lourdement sur les Français, la finaliste à la présidentielle a écrit à la Première ministre pour demander une session extraordinaire du Parlement, selon la lettre qu’elle a postée hier 31 août sur Twitter. «Je vous demande, Mme la Première ministre, de convoquer une session extraordinaire du Parlement, en mettant à l’ordre du jour un débat suivi d’un vote sur les mesures à prendre pour protéger les Français de la crise énergétique», écrit la candidate du RN à la présidentielle. Cette crise «est désormais hors de contrôle», estime Marine Le Pen, avant de mettre en cause «l’inefficacité flagrante du gouvernement qui expose désormais nos entreprises et nos compatriotes aux pires difficultés, mettant lourdement en cause notre souveraineté nationale». Elle critique notamment «le développement irrationnel des énergies intermittentes et la libéralisation du marché européen» qui ont «aggravé notre dépendance commune aux importations de gaz», un développement «imposé au détriment de l’énergie nucléaire», selon elle, et elle tacle les sanctions visant la Russie qui «plombent les Français». «Nous contestons que le président de la République contourne le Parlement pour gérer la crise avec un Conseil de défense énergétique vendredi», ajoute-t-elle, par ailleurs, en dénonçant un «mépris des représentants du peuple» qu’elle juge «intolérable». Le président Emmanuel Macron réunira vendredi un Conseil de défense consacré à l’approvisionnement en gaz et en électricité de la France, a indiqué, mardi, l’Élysée. Marine Le Pen qui se fait plutôt discrète depuis le début de la guerre en Ukraine du fait de ses accointances avec le régime russe, estime qu’il est visiblement temps d’interroger le gouvernement sur la crise énergétique, alors que depuis plusieurs mois déjà les équipes d’Emmanuel Macron préparent les Français à une restriction de l’énergie inédite. Le fait que cela soit la présidente à l’Assemblée Nationale du groupe RN qui face cette requête ne va pas faciliter sa prise en compte. Toutefois, les préoccupations énoncées par Le Pen son réelles et les Français, comme le reste des populations européennes, sont inquiets à l’idée que l’inflation du prix des énergies, tout comme celle des produits de consommation, n’en soit qu’à ses commencements.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img