21.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Industrie pharmaceutique: Consolidation du partenariat pour le développement de la production locale

Le directeur général des laboratoires «AstraZeneca» en Algérie, Fouad Baghli, a révélé, mardi, le renforcement prochain du marché des médicaments nationaux par la production de plusieurs catégories de médicaments, en vue d’élargir les besoins en la matière.
S’exprimant lors d’une conférence de presse animée en compagnie des deux ambassadeurs de Suède, Bjorn Haggmark et du Royaume-Uni, Sharon Wardle, lors de leur inauguration du siège des laboratoires à Hydra et la présentation de projets d’investissement en Algérie dans le cadre du partenariat, M. Baghli a indiqué que le marché des médicaments en Algérie «sera renforcé par plusieurs catégories de médicaments, notamment en matière de cardiopathies, de l’hypertension artérielle, du cancer et du diabète».
L’intervenant a ajouté que les laboratoires tendent, depuis plusieurs années, à transférer la technologie et à développer le secteur pharmaceutique, soit à travers la consolidation de la production locale de médicaments existant sur le marché ou l’introduction dans le marché, de nouveaux types issus des technologies nouvelles.
Selon le même responsable, les laboratoires «AstraZeneca» travaillent, depuis des années, dans le cadre du partenariat avec les producteurs locaux, en vue de s’élargir d’année en année, afin de former ses ressources humaines (compétence 100 % algérienne) et en vue de les aider à acquérir les connaissances, avec consolidation du marché de l’emploi en Algérie et réduction de la facture d’importation des médicaments.
Il a également révélé la hausse de la capacité de production et des opportunités d’investissement en Algérie, durant les 3 et 4 prochaines années, entre 30 % à 40 %, ce qui permettra, a-t-il dit, de contribuer à assurer une couverture sanitaire de tous les médicaments, en sus du positionnement dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient) sur laquelle la firme pharmaceutique mise, à travers des ressources pharmaceutiques que produit l’Algérie, à l’effet de s’orienter à l’avenir vers l’exportation.
Le représentant des laboratoires de la région MENA, Rami Skandar, a affirmé que «l’Algérie est un pays pionnier en matière d’industrie pharmaceutique et sur lequel la firme ‘’AstraZeneca’’ comptera à l’avenir».
Etant donné qu’AstraZeneca est un partenariat entre les deux pays, les deux ambassadeurs de Suède et du Royaume-Uni, ont mis en avant l’importance qu’accordent les pouvoirs publics algériens aux industries pharmaceutiques, en vue de développer le marché des médicaments locaux, ce qui a amenée, ont-ils dit, plusieurs laboratoires à investir localement, conformément aux critères et lois adoptés en Algérie.

Maya H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img