8.9 C
Alger
mercredi 28 février 2024

Industrie pétrolière: Le Congo veut bénéficier de l’expérience de l’Algérie

Le Congo est déterminé à renforcer ses relations avec l’Algérie et à bénéficier de son expérience dans le domaine de l’industrie pétrolière, a affirmé à Alger le nouvel ambassadeur de la République du Congo, Ignace Ngakala.
«Tout d’abord, j’ai transmis à Monsieur le président de la République les salutations fraternelles de son frère, le président de la République du Congo, M. Denis Sassou N’guesso», a-t-il déclaré au terme de la cérémonie de remise de ses lettres de créance au président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Il a affirmé que l’audience que lui a accordée le président de la République a été l’occasion de «passer en revue la coopération bilatérale entre l’Algérie et le Congo et de réaffirmer les liens historiques d’amitié et de fraternité liant les deux pays», rappelant, à ce titre, que le Congo a ouvert son ambassade à Alger dès l’année 1967.
Evoquant la coopération énergétique entre les deux pays, le nouvel ambassadeur du Congo a soutenu que son pays a bénéficié de l’assistance de l’Algérie, à plusieurs occasions, notamment dans le domaine de l’industrie pétrolière, soulignant que «le premier audit sur l’industrie pétrolière au Congo a été réalisé par l’Algérie». «L’Algérie dispose déjà d’un modèle d’industrie pétrolière en amont et en aval», a-t-il ajouté.
Selon Ignace Ngakala, la République du Congo se lancera dans la production du gaz «d’ici la fin de l’année, d’où la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays dans ce domaine», a-t-il mentionné. «Nous souhaitons profiter de l’expérience algérienne dans ce domaine, comme dans bien d’autres domaines», a-t-il encore ajouté. Il a rappelé, par ailleurs, que «le Président Sassou N’Guessou a été formé en Algérie comme bien d’autres cadres congolais, qui avaient été formés à l’Académie militaire de Cherchell». Soutenant que «l’Algérie, aujourd’hui, est le seul pays à avoir réussi à éradiquer le terrorisme», l’ambassadeur de la République du Congo a affirmé que son pays souhaite «profiter de l’expérience de l’Algérie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme», surtout que ce fléau est «encore présent au Sahel et au niveau du lac Tchad», a-t-il précisé. Il a avancé, à ce propos, que les Présidents Abdelmadjid Tebboune et Sassou N’guessou, qui ont eu des rencontres «au plus haut niveau, ont une convergence de vues sur ce plan». Il a conclu en affirmant avoir reçu des «instructions fermes pour booster cette coopération entre les deux pays».
Fatah S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img