26.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Industrie, habitat, ressources en eau, énergie et mines… : Anciens et nouveaux ministres se sont passé les consignes

Plusieurs changements ont eu lieu, hier, dans les ministères, au lendemain du remaniement ministériel opéré, dimanche, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. À l’occasion de la passation de consignes, les nouveaux ministres ont dévoilé les grandes lignes de leurs engagements au sein de l’exécutif.
Les passations des pouvoirs se sont succédé dans les ministères, hier, notamment entre Ferhat Aït Ali Brahim et Mohamed Bacha à l’Industrie, Arezki Berraki et Mustapha Kamel Mihoubi aux Ressources en Eau, Kamel Nasri et Tarek Belaribi à l’Habitat ou encore entre Abdelmadjid Attar et Mohamed Arkab.
Lors de sa passation des pouvoirs avec Ferhat Aït Ali Brahim, le nouveau ministre de l’industrie, Mohamed Bacha, s’est engagé à intensifier les efforts pour la relance du secteur industriel en Algérie, y compris la promotion de l’investissement local et étranger, à travers l’amélioration du climat des affaires. Il s’est engagé à ne ménager aucun effort pour la relance du secteur industriel national, insistant sur l’importance d’asseoir une base industrielle forte et solide à même de contribuer à la diversification de l’économie qui passe par la diversification de l’industrie. Le nouveau ministre de l’Industrie a occupé plusieurs postes au niveau du ministère durant ses 20 ans de carrière, dont celui de directeur, chef de département, puis directeur général.
Par ailleurs, le nouveau ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, a pris ses nouvelles fonctions en remplacement de Arezki Berraki. A cette occasion, Mihoubi a assuré qu’il poursuivra les efforts déjà consentis par son prédécesseur Berraki pour le développement de ce secteur sensible et stratégique. Parmi les priorités du secteur qu’il dirige désormais, le nouveau ministre a souligné notamment l’approvisionnement des populations des zones reculées en eau potable dans le cadre du développement des zones d’ombre, mais également la poursuite des chantiers inscrits dans le plan national des ressources en eau dont l’entretien des réseaux, la gestion des ressources, l’assainissement et le traitement des eaux usées.
Au secteur de l’Habitat, Tarek Belaribi a pris ses fonctions à la tête du ministère, en remplacement de Kamel Nasri. Tarek Belaribi était directeur général de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL). Belaribi a affirmé que «la bataille de l’édification et de la construction se poursuivra toujours dans le secteur de l’Habitat, nécessitant la mobilisation de tous les efforts et les compétences des cadres du secteur». De son côté, Kamel Nasri, nommé ministre des Travaux publics et des Transports, a indiqué que «ce secteur sensible bénéficie de l’intérêt de tous les citoyens algériens et que le personnel et les cadres du secteur sont conscients aujourd’hui du poids de la responsabilité». Mohamed Arkab a pris ses nouvelles fonctions de ministre de l’Energie et des Mines en remplacement de Abdelmadjid Attar, suite au rattachement du département des Mines à celui de l’Energie.
Lors de la cérémonie de passation de consigne, Arkab a évoqué les priorités du secteur de l’Energie dans un contexte mondial marqué par la double crise sanitaire et économique qui exige de nous une mobilisation totale et de fournir des efforts décuplés pour faire face aux défis actuels et futurs. De plus, le ministre de l’Energie et des Mines a souligné l’intérêt de poursuivre la relance du secteur des Mines devant contribuer au renforcement et à la diversification de l’économie nationale à travers les grands projets entamés. Pour sa part, Abdelmadjid Attar a souligné le travail effectué par le ministère de l’Energie au cours des derniers mois, notamment à travers la préparation de 36 textes réglementaires en moins d’un an. Il a notamment rappelé les différents chantiers entamés, la finalisation de la réorganisation du ministère de l’Energie et la collaboration avec le ministère des Energies renouvelables et de la Transition énergétique portant notamment sur le lancement d’une entreprise publique du renouvelable.
Aussi, Hocine Cherhabil a pris ses fonctions à la tête du ministère de la Numérisation et des Statistiques en remplacement de Mounir Khaled Berrah. Ce département ministériel a été créé dans le cadre du remaniement ministériel opéré par le Président Tebboune en juin 2020.
Louisa Ait Ramdane

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img