11.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Inde: Investissement record de 14,5 milliards USD dans le secteur des Energies renouvelables

Les investissements dans les énergies renouvelables en Inde ont atteint un record de 14,5 milliards de dollars au cours de l’exercice (2021-2022), soit une augmentation de 125 % par rapport à l’exercice précèdent, selon un nouveau rapport de l’Institut d’économie et d’analyse financière de l’énergie (IEEFA).
«La hausse des investissements dans les énergies renouvelables s’explique par la reprise de la demande d’électricité après la pandémie de Covid-19 et les engagements des entreprises et des institutions financières à atteindre zéro émission nette et à réduire le recours aux combustibles fossiles», a déclaré l’auteure du rapport, Vibhuti Garg, économiste de l’énergie chez l’IEEFA.
«Après avoir chuté de 24 %, passant de 8,4 milliards de dollars au cours de l’exercice 2019-2020 à 6,4 milliards de dollars au cours de l’exercice 2020-21 lorsque la pandémie a freiné la demande d’électricité, l’investissement dans les énergies renouvelables a fait un retour en force», a noté Mme Garg.
Le rapport met en relief les principaux accords d’investissement conclus au cours de l’exercice 2021-22. La transaction la plus importante a été la sortie de SB Energy du secteur indien des énergies renouvelables avec une vente d’actifs d’une valeur de 3,5 milliards de dollars au groupe indien Adani Green Energy Limited (AGEL).
L’Inde a ajouté 15,5 gigawatts (GW) de capacité d’énergie renouvelable au cours de l’exercice 2021-22, ce qui a porté la capacité totale d’énergie renouvelable installée à 110 GW en mars 2022, ce qui est loin de l’objectif de 175 GW de capacité d’énergie renouvelable d’ici la fin de l’année.
La capacité renouvelable devra se développer à un rythme beaucoup plus rapide pour atteindre l’objectif annoncé de 450 GW d’ici à 2030, a déclaré Mme Garg.
«Le secteur indien des Energies renouvelables a besoin d’environ 30 à 40 milliards de dollars par an pour atteindre l’objectif de 450 GW. Cela nécessiterait plus que le double du niveau actuel d’investissement», a-t-elle déclaré.
En Inde, le mix énergétique primaire est toujours dominé par le charbon (plus de 46 %), suivi du pétrole (30 %) et du gaz naturel (près de 6 %).
M. L.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img