4.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Incubateur de l’université de Boumerdès: 20 projets de recherche réceptionnés

Une vingtaine d’idées de projets de recherche dans divers domaines scientifiques et des nouvelles technologies ont été réceptionnées par l’incubateur scientifique et technologique de l’université M’hamed-Bougara à Boumerdès, a-t-on appris, lundi, auprès de cet organisme.
Sur le total de projets réceptionnés, l’incubateur, entré en service en 2020, a enregistré à ce jour la concrétisation de cinq idées de projets de recherche, des start-up créées par des étudiants diplômés de l’université de Boumerdès, a indiqué à l’APS le responsable de l’incubateur, Samir Lechheb, en marge de la 2e édition du Challenge des start-up «My Idea», abrité par la bibliothèque centrale de l’université.
Soulignant que ces projets «s’inscrivent en droite ligne des exigences en matière de développement au double plan local et régional, voire même national», M. Lechheb a mis en exergue le rôle de l’université en tant que «client et accompagnateur des objectifs fixés pour ces projets tout au long de leur processus de mise en œuvre».
«L’université M’hamed-Bougara vise le renforcement progressif de ses orientations scientifiques et technologiques», a souligné M. Lechheb, signalant l’accueil, durant cette année universitaire, de près de 1 220 nouveaux étudiants en sciences et technologies modernes, sur un total de plus de 31 000 étudiants inscrits.
En procédant à l’ouverture de cette manifestation, le recteur de l’université, Mustapha Yahi, a insisté sur l’«importance du choix d’une bonne idée de recherche, car facilitant la poursuite du processus de recherche, jusqu’à sa concrétisation (idée) sous la forme d’une start-up».
Il a aussi souligné la nécessité d’encourager les étudiants à enregistrer leurs mémoires de fin d’études sur la plate-forme numérique «Projet innovant» de l’incubateur, «car cette démarche permettra à l’étudiant d’obtenir un diplôme de fin
d’études ou une attestation jointe qui lui ouvrira droit à un brevet d’invention pour son idée, son projet et sa start-up», a expliqué M. Yahi.
D’une durée de trois jours, la 2e édition du Challenge des start-up a vu l’entrée en compétition de 41 idées de projets de recherche sélectionnées sur un total de 67 projets proposés par des étudiants de différentes wilayas du pays.
Ce concours est organisé dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté ministériel 1275 relatif au mécanisme «un diplôme, une start-up» ou «un diplôme, un brevet». Il vise l’orientation des étudiants vers les incubateurs de projets universitaires et les plateformes technologiques créées à cet effet.
Cette 2e édition du Challenge des start-up «My Idea» sera clôturée par la sélection de cinq idées de projets de recherche, qui seront concrétisées dans le cadre de l’incubateur de l’université de Boumerdès et les trois premiers lauréats de cette compétition seront récompensés.
Amar Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img