24.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Incendies de forêt à Souk Ahras et Taref Place au soutien psychologique des familles

Après la vague d’incendies qui a ravagé l’Est du pays, les dégâts matériels sont considérables, les traumatismes aussi. Le soutien psychologique aux victimes, notamment les enfants, fait aussi partie des priorités de l’Etat. En visite à Souk Ahras et Taref, deux wilayas ravagées par les feux de forêt, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, n’a pas manqué de rappeler le soutien indéfectible de l’Etat aux sinistrés.
En plus de la prise en charge de l’Etat des dégâts causés par les incendies, Krikou a insisté, à El Tarf, sur l’importance de garantir une prise en charge psychologique et sociale des familles touchées, à travers une mobilisation totale des cellules de proximité composées de psychologues, d’assistants sociaux et de médecins en vue de fournir la prise en charge psychologique aux membres des familles ayant subi des traumatismes psychologiques. Elle a insisté également sur l’urgence d’accorder une importance capitale aux enfants scolarisés traumatisés, pour leur permettre un retour aux bancs des classes dans de bonnes conditions. Dans ce sens, Kaouthar Krikou a affirmé que des instructions fermes ont été données aux cellules de proximité relevant de son secteur pour assurer la prise en charge psychologique et sociale, en coordination avec les services de la Protection civile et de la Santé, des familles sinistrées, notamment des enfants scolarisés en prévision de la prochaine rentrée scolaire.
Krikou a indiqué avoir relevé un excellent encadrement de l’opération de prise en charge des sinistrés par la commission de wilaya installée à cet effet et présidée par le wali d’El Tarf, Harfouche Benarar, et qui comprend des membres de tous les secteurs concernés et assure la réception et la distribution de aides et réalise des enquêtes sociales pour identifier les familles qui ont le plus grand besoin de ces aides.La ministre a précisé que cette visite s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des instructions du président de la République, visant à garantir une meilleure prise en charge et l’accompagnement des familles touchées par cette catastrophe. Elle s’est rendue en compagnie du président de l’Observatoire national de la société civile et des autorités locales vers les villages Reghia, dans la commune de Berrihane, et El Meleha, dans la commune d’El Kala, ainsi que la commune d’El Ayoune.Accompagnée du ministre de l’Agriculture, Abdelhafid Henni, les deux ministres se sont rendus samedi à Souk-Ahras pour s’enquérir de l’opération de prise en charge des familles touchées par la vague d’incendies qui se sont déclarés dans plusieurs régions de la wilaya.
Les ministres se sont enquis du volume des dégâts causés par ces incendies à travers les mechtas de Redid, El Ghara, et Remila dans la commune de Zaârouria (plusieurs têtes bovines et ovines et de chèvres, des ruches d’abeilles et autres surfaces d’arbres fruitiers calcinées). Au siège de la wilaya, les ministres se sont enquis du déroulement de l’opération de collecte et de conservation des denrées alimentaires envoyées à la wilaya depuis jeudi, dans le cadre des caravanes de solidarité venues de différentes wilayas du pays. A ce titre, Mme Krikou a mis en avant «l’importance d’une parfaite organisation de l’opération de distribution à travers une concertation entre la société civile et les autorités locales pour que les aides puissent arriver à qui de droit dans les meilleures conditions», précisant que «les opérations de solidarité se poursuivront dans le but d’assurer une prise en charge totale des personnes touchées». Pour sa part, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a affirmé que l’Etat demeurera aux côtés des familles touchées par les incendies dans les différentes wilayas du pays, précisant qu’une commission sera dépêchée pour recenser les dégâts des incendies en vue d’indemniser les sinistrés dans les meilleurs délais. Il a indiqué que des mesures ont été prises pour indemniser les citoyens ayant subi des pertes en têtes ovines, bovines et de chèvres et même en matériel d’irrigation, saluant à l’occasion l’élan de solidarité manifesté dans les différentes régions du pays en faveur des wilayas de Souk-Ahras et d’El Tarf.
Louisa A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img