20.9 C
Alger
jeudi 11 août 2022

In-Salah Des opérateurs de voyages découvrent le riche potentiel touristique de la région

Un groupe d’opérateurs de tourisme, issus de différentes régions du pays, ont entamé, hier, un séjour d’exploration dans la wilaya d’In-Salah pour découvrir les riches potentialités touristiques de la région, ont indiqué les organisateurs. Cette tournée d’exploration permettra aux opérateurs, durant quatre jours, d’explorer, outre l’éventuelle ouverture de nouveaux circuits, de multiples sites touristiques, d’apprécier le patrimoine naturel et culturel que renferme In-Salah, dont des gravures rupestres et des sites archéologiques, des palmeraies et autres composants du paysage saharien attractif, a déclaré
l’initiateur de la tournée, gérant de l’agence touristique «Kamar Es-Sahra» (lune du désert) d’In-Salah, Abderrazak Hadji.
Composé d’une quinzaine d’opérateurs (agences de voyages et de tourisme) et de représentants de la presse nationale, ce groupe devra également se rendre, durant son séjour, dans plusieurs zones, dont la zone humide de «Tilehgamine», la région de «Tamdjerarine» et la forêt de bois pétrifié, en plus d’assister à des manifestations culturelles prévues dans la localité d’Iguestan (périphérie d’In-Salah), ainsi que des visites guidées encadrées par des cadres de l’Office national du parc culturel du Tidikelt, a précisé M. Hadji.
L’occasion, qui permettra aussi de promouvoir de nouveaux circuits touristiques pour drainer les touristes, donnera lieu à la conclusion de conventions entre les acteurs du secteur locaux du tourisme et leurs homologues du nord du pays, dans le but de développer le tourisme saharien, selon le même responsable.
Le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA) de la wilaya d’In-Salah, H’mida Benzaïer, a estimé, de son côté, que cette tournée d’exploration touristique contribuera à booster les activités touristiques dans la région, à travers la valorisation de la diversité et de la richesse du potentiel touristique local.
La wilaya d’In-Salah dispose de trois structures hôtelières offrant 375 lits (145 chambres), en plus de deux projets d’hôtels privés totalisant 202 lits, en cours de réalisation.
Ces structures sont appelées à contribuer au renforcement des capacités d’accueil touristiques dans cette région réputée également pour sa panoplie d’activités artisanales, dont la poterie, la céramique et la vannerie, développées par plus de
1 300 artisans immatriculés à la Chambre de l’artisanat.
Le sous-directeur de l’Office du Parc national culturel de l’Ahaggar à In-Salah, Abdelkader Hafaoui, a souligné que «le parc, qui s’étend sur près de 130 000 km2, renferme de nombreux sites archéologiques, des sites naturels attrayants, une biodiversité, en sus d’un riche patrimoine culturel, lui conférant des atouts pour devenir une destination touristique par excellence».
Par souci de préserver ces atouts, l’Office a déployé six postes de surveillance permanente, avec une soixantaine d’agents, a-t-il fait savoir.
Faten D.

Article récent

Le 11 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img