28.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Impressions :

Djamel Belmadi (sélectionneur/ Algérie) : «C’était difficile de produire du jeu ce soir. Je ne vais pas m’éterniser là-dessus. C’est un fait. Je ne peux pas changer les choses apparemment. Nous
n’étions pas surpris de ce que cette équipe du Niger était capable de proposer. Elle a les capacités à poser des soucis. Nous sommes maintenant avertis. On va à Niamey avec beaucoup de sérieux et d’ambition. On sait que les conditions climatiques sont compliquées là-bas. Je ne vais pas parler du terrain, c’est un autre sujet. Mardi, il y aura un adversaire qui aura envie de prendre sa revanche. Je ne pense pas qu’ils pourront se qualifier donc ce sera une question d’orgueil. Concernant la première apparition de Amoura, il nous a montré de belles choses à l’entraînement. Il a beaucoup d’envie et de dynamisme. C’est un joueur serein qui a beaucoup d’ambitions. On va sûrement compter sur ses services. Tout le monde est en concurrence, il y a beaucoup de calculs à faire. J’ai laissé Benrahma s’exprimer sur tout un match. Il lui manque des buts et des gestes décisifs. Il est dans la continuité, il se bat et est disponible. Il y a une opposition en face de nous. Cette équipe du Burkina Faso nous a pris deux points et le Niger a tenu contre eux jusqu’à la 70e minute. Il faut bien manœuvrer ce genre d’équipes jusqu’à trouver les intervalles, les espaces. Pour ce qui est de Slimani (devenu meilleur buteur de la sélection avec 37 buts, ndlr), on va l’appeler l’incompris. Même moi je ne le comprends pas. Il est tellement généreux et combatif et il a marqué partout où il est passé».

Jean Michel Cavalli (sélectionneur/ Niger) : «Même amoindrie, l’Algérie a montré un haut niveau ce soir. Avec son potentiel, cette équipe doit aller loin au Mondial. Nous avons réalisé une première mi-temps de référence, mais il faudra être beaucoup plus téméraire et orgueilleux pour montrer un visage plus séduisant.
Le plus important sera de corriger nos erreurs en vue du match à Niamey pour livrer une autre copie. J’avais très peu d’espoirs pour la qualification. Aujourd’hui, j’en ai encore moins. J’attendais un autre visage ce soir surtout quand on leur donne l’occasion de faire la différence.
On prend trois coups de pied arrêtés et deux c.s.c (contre son camp, ndlr). Que peut-on espérer obtenir quand on fait des erreurs de ce type face au champion d’Afrique ? On ne peut pas lutter contre l’Algérie dans le jeu. Je regrette cette seconde mi-temps, au cours de laquelle j’ai vu des fautes que l’on a rarement vues. L’Algérie a été très efficace devant les buts».

Article récent

Le 17 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img