15.9 C
Alger
vendredi 2 juin 2023

Il a animé jeudi soir un gala à la maison de la culture de Tizi Ouzou: Hacène Ahrès en parfaite communion avec son public

Le chanteur Hacène Ahrès a animé jeudi soir à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou dans le cadre des soirées du ramadhan à l’initiative de la direction locale de la culture.

Ils étaient nombreux les fans du chanteur du sentimental, certains en famille, à être au « rendez-vous avec l’amour ». Et c’est par un bel hommage à celui qui l’avait lancé dans une riche carrière artistique il y a une quarantaine d’années Matoub Lounes que le chanteur a entamé son spectacle en interprétant l’une des meilleures œuvres du rebelle, Idhurar idh laamriw (la montagne ma vie) reprise en chœur par ses fans dans une parfaite communion. Puis il enchaina par son riche répertoire sentimental « Uggadagh akem zragh », « ayen ouk ididjidh », « fihel anekhzour fihel », « Sedsit », « Tabrat bwul », « Thiziri » et d’autres tubes au bonheur de son public qui a repris avec lui tous ses textes. Pendant près de deux heures Hacène Ahrès a ainsi agrémenté ses fans par plus d’une dizaine de ses chansons et trois chef d’œuvres de son idole Matoub Lounes.    A la fin de spectacle, l’enfant chéri de Larbaa Nath Irathen n’a pas pu cacher son émotion en affirmant devant la presse que « je suis content ce soir de retrouver mon public qui me suit depuis une quarantaine d’années ce que j’aime appeler le rendez-vous d’amour. Sincèrement je suis flatté et ça me fait plaisir de le rencontrer d’autant plus que cela se fait rarement. En plus en reprenant en chœur mes chansons est une preuve d’amour pour mon travail artistique le public m’a vraiment facilité le travail et m’a donné de la force ». « Comme au cabaret sauvage à Paris il y a quelques jours, je ne trouve pas de différence l’ambiance et le public sont les mêmes » a tenu à souligner à une question relative à la comparaison des deux spectacles. A notre question sur ses projets, Hacène Ahrès a annoncé qu’un « nouvel album est fin prêt mais faute de producteurs et d’éditeurs je n’ai pas encore de date de sortie ».Il n’a pas manqué de souligner que « l’internet est une contrainte à gérer pour tous les artistes pour  faire parvenir nos produits à nos fans ».

Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img