18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Hôpital Akloul-Ali d’Akbou / Béjaïa : Une unité de production d’oxygène financée par des industriels

Acquise par l’association humanitaire Soummam-Akbou d’aide aux malades et aux nécessiteux, pour un montant de 1,7 milliard de centimes, une unité de production d’oxygène a été installée à l’hôpital Akboul-Ali d’Akbou. La centrale de production d’oxygène médical a été financée par plusieurs industriels et commerçants, âmes charitables de la région de la Soummam. Le générateur de marque portugaise, d’une capacité de 9,5 m3, va sans doute mettre fin à la crise d’oxygène que vit l’hôpital ces derniers jours. Une première initiative dans la région qui mérite un grand encouragement pour les industriels et l’association Soummam-Akbou. Le générateur qui devait être mis en service hier en fin d’après-midi pourra produire 30 bouteilles d’oxygène en 24 heures et prendre en charge jusqu’à 20 malades sous oxygène 24/24heures, avec une consommation de 15L/M chacun. «L’unité est arrivée avant-hier soir (lundi) et son installation devait être bouclée hier en fin de journée pour produire juste après de l’oxygène, denrée rare en ces moments», selon un membre de l’association Soummam-Akbou d’aide et malades et aux nécessiteux. Il faut noter que pas moins de 17 industriels et commerçants de la région ont participé à cette action de bienfaisance pour sauver des vies humaines en ces temps de crise sanitaire provoquée par le Covid. Selon Noureddine Oulaâldj, président de l’association que nous avons contacté avant-hier, dira : «De nombreux industriels et opérateurs économiques ont répondu présents à cette initiative, notamment Ifri ou Sarl Ibrahim et Fils, SNC Golden Drink, Soummam Arome, Sarl Tmac Takka, SPA Général Emballage, Sarl Nomade Ayris, Eurl Rif Boissons, All Plast, Renov Motor, Sarl Maâouche Distribution, Sarl Qniaa, Betonex, Volk Auto, Ets Takka Amirouche, Ets Takka Seghir, Very Net et Ovital». Notons que des appels ont également été lancés en direction des industriels de la wilaya afin d’acquérir d’autres générateurs de production d’oxygène en faveur des hôpitaux de la wilaya, dont le CHU de Béjaïa qui a vécu hier un début de manque d’oxygène. Hier, Hafid Boudrahem a lancé un appel en direction de la mairie et de l’APW de Béjaïa, afin d’acquérir un générateur de production d’oxygène en faveur de l’hôpital.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img