25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Hausse des prix de la pomme de terre: L’Apoce dénonce «l’avidité» de certains commerçants

La campagne de boycott de la pomme de terre, lancée il y a quelques jours, commence à donner des résultats. Selon le président de l’Association de protection du consommateur et son environnement (Apoce), Mustapha Zebdi, une certaine chute des prix a été constatée. L’orateur qui s’exprimait dans une déclaration au journal électronique Sabqpress, a affirmé que les prix ont été revus à la baisse, alors que la campagne de boycott n’était que partielle. «L’annonce du boycott a permis de faire baisser les prix. Nous avions constaté un recul à 100 DA dans certaines wilayas et régions du pays, alors que les prix sont restés à 180 DA dans d’autres». Le président de l’Apoce a affirmé que la question n’est pas liée à l’offre et à la demande, c’est plutôt une «question d’avidité». Il a cité comme exemple, le refus de certains commerçants de vendre moins de 2 kg de pomme de terre suite au lancement de la campagne de boycott. Mustapha Zebdi a expliqué qu’à travers la campagne lancée par son organisation, il a été appelé à «acquérir ce dont on a besoin de ce produit. Mais le comportement de certains commerçants était étrange et occultait de mauvaises intentions». Il a ajouté que son organisation demeure «optimiste» et continuera «à exhorter les consommateurs à n’acheter que les quantités dont ils ont besoin et celui qui peut s’en passer qu’il le fasse». Concernant la baisse de 50 % des prix de la banane, le président de l’Apoce a indiqué que de nombreux opérateurs avaient peur des conséquences du boycott lancé sur les réseaux sociaux. Il a rappelé que son organisation avait soutenu la campagne de boycott, soulignant que le recul de son prix démontre l’existence de lobbys qui augmentent les prix illégalement. Faut-il préciser, par ailleurs, que trois individus ont été déférés par la police devant les juridictions compétentes des wilayas de Chlef et de Boumerdès, dans le cadre de l’enquête dans l’affaire de la saisie de 1 243 tonnes de bananes qui étaient destinées à la spéculation.

Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img