22.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Hausse des contaminations au Covid-19 Les ministères de la Santé et de l’Intérieur tirent la sonnette d’alarme

Le nombre des contaminations au coronavirus est en hausse ces derniers jours. Un relâchement et un laisser-aller est constaté parmi les citoyens, malgré la persistance du danger. Face à cette situation, les ministères de la Santé et de l’Intérieur réagissent, mettent en garde et appellent à la vigilance. Le ministère de la Santé a appelé, hier, les citoyens «à respecter strictement les mesures barrières». Le nettoyage des mains, la distanciation sociale, le port du masque sont, entre autres, recommandations réitérées par le département de Abderrahmane Benbouzid. De son côté, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire n’est pas resté de marbre face à cette situation, qui risque, à ce rythme, d’empirer. Il a, à cet effet, appelé les citoyens «à accompagner les efforts des pouvoirs publics visant leur protection et la lutte contre l’épidémie de Covid-19 ainsi que les mesures de prévention et d’atténuation prises pour la reprise progressive des activités économiques, sociales et éducatives», a indiqué, hier, un communiqué de ce département ministériel. Les citoyens doivent faire montre d’un «sens élevé de responsabilité» et de «respect scrupuleux» des gestes barrières et des protocoles sanitaires préconisés, notamment la distanciation physique, le port du masque et l’évitement des rassemblements, afin que les mesures préventives appliquées précédemment ne soient pas réimposées, est-il précisé dans le communiqué. Ainsi, le département de l’Intérieur exprime ouvertement la possibilité de revenir vers certaines mesures telles que le confinement et autres restrictions si la situation continue à se dégrader. Sans verser dans l’alarmisme, le ministère jette la balle dans le camp du citoyen pour arrêter la chaîne de transmission du virus. Le ministère de l’Intérieur a rappelé, par ailleurs, que depuis l’apparition de l’épidémie de Covid-19 au début de l’année, «les pouvoirs publics ont opté pour une approche anticipative en mobilisant tous les moyens humains et matériels nécessaires pour la contenir et lutter contre sa propagation à travers de rigoureuses mesures préventives, conjuguées à une grande prise de conscience de la part des citoyens et une large mobilisation de la société civile dans toutes les wilayas du pays». Des mesures, ajoute-t-il, qui ont permis, depuis des mois, de stabiliser «notablement» la situation sanitaire et d’éviter les scénarios complexes comme c’est le cas dans de nombreux pays du monde, a encore indiqué le ministère de l’Intérieur. Toutes ces mesures n’avaient pas empêché, pour autant, d’enregistrer des victimes parmi les citoyens et les différents corps professionnels, en particulier le corps médical, rappelle la même source.
Faut-il rappeler que de nombreux pays à travers le monde connaissent une forte hausse des contaminations, des mesures de confinement ont été prises au grand dam des populations. Un scénario auquel les autorités algériennes ne veulent pas arriver, d’autant qu’une grande partie des habitants avait subi et enduré des mois de fermeture des commerces, de suspension des transports et d’interdiction de sortie notamment nocturne, dans le cadre des mesures restrictives visant à éviter la propagation du virus.
Aomar Fekrache

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img