18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Hausse des contaminations à Boghni, Mechtras, Assi Youssef et Bounouh : Les maires réactivent et durcissent les mesures préventives

Les présidents des Assemblées communales relevant de la daïra de Boghni (35 km au sud de Tizi Ouzou) ont décidé, jeudi, de réactiver et de durcir les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, suite à une recrudescence des contaminations engendrant la saturation des structures hospitalières de la région. En effet, ces décisions ont été prises au terme d’une réunion tenue jeudi en présence des maires des communes de Boghni, Mechtras, Assi Youssef et de Bounouh, qui ont décidé, en plus des mesures barrières, la limitation des déplacements inutiles, l’interdiction des regroupements, notamment dans les cafés, les restaurants, les débits de boissons alcoolisées, la célébration des fêtes de mariages et l’organisation des veillées funèbres. Il a été également décidé de fermer les salles de jeux, les stades, salles de sports, les marchés hebdomadaires à bestiaux pendant 15 jours, en plus de la proposition de fermer les mosquées de concertation avec les associations religieuses. Les maires des communes de Boghni, Mechtras, Assi Youssef et Bounouh, souligne le communiqué rendu public à l’issue de leur réunion, ont déclaré : «Nous avons pris la responsabilité d’agir à la limite de nos prérogatives pour adresser un appel à la responsabilité en l’absence de décisions claires de confinement total ou partiel de la population qui ne relève pas de nos compétences», avant de tirer la sonnette d’alarme quant «à la responsabilité historique en ces moments difficiles et de détresse sanitaire et pour éviter le pire qui s’annonce». A noter, par ailleurs, que la situation épidémiologique dans la wilaya de Tizi Ouzou reste préoccupante avec une courbe ascendante des contaminations qui continuent d’emporter des vies de toutes les catégories, jeunes et personnes âgées. Pendant ce temps, le personnel de la santé des différentes structures sanitaires de la wilaya multiplie les cris de détresse quant à une saturation à la limite du risque d’effondrement de tout le système sanitaire. Le manque d’oxygène est venu aggraver davantage la prise en charge des patients atteints de Covid-19 dont le nombre d’hospitalisés a dépassé les plus de 500 depuis trois jours. Fort heureusement et comme à l’accoutumée, des citoyens s’organisent sur divers plans, soit pour venir au secours des manques enregistrés dans les structures de santé ou pour sensibiliser voire même imposer aux populations l’obligation de se soumettre aux règles de prévention contre la propagation du coronavirus. Un terrain pas toujours facile, mais ne qui décourage pas les bonnes volontés à se mobiliser pour faire face à un contexte sanitaire des plus préoccupants de l’avis de tous, pour s’en sortir avec le moins de dégâts possibles.
Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img