8 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Hausse des cas de coronavirus/ Djerad : pas question de fermer les écoles

En dépit de la hausse des cas positifs au Covid-19 à travers tout le territoire national, l’école ne doit pas être fermée et les élèves continueront à suivre leurs cours.

Par Louisa Ait Ramdane

En marge du coup d’envoi de la campagne de reboisement, donné hier à Tipaza, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a exclu la possibilité d’un recours à la fermeture des écoles en raison de la propagation du virus et les différents appels des syndicats et associations de parents d’élèves. «Pourquoi doit-on fermer les écoles ? Y a-t -il un pays au monde qui a fermé ses écoles ?», a-t-il demandé. Il arguera du fait que les statistiques «ne sont pas alarmantes pour aller jusqu’à la fermeture des écoles».
Réitérant son appel à la famille éducative, aux parents d’élèves et aux syndicats à l’impérative mobilisation pour le strict respect des mesures de prévention contre le Covid-19, il a indiqué qu’«à l’instar des autres pays du monde, nous sommes en pleine guerre et le respect strict du protocole de prévention est l’unique solution à même de faire face au Covid-19 et de juguler sa propagation». Cependant, il a rassuré que «dans l’éventualité où des cas positifs sont enregistrés dans les écoles, chaque cas sera traité séparément».
Néanmoins, il a assuré que «s’il y a un problème quelconque sur ce plan, nous prendrons immédiatement les mesures qui s’imposent tout en veillant à l’intérêt de nos enfants». Le Premier ministre a insisté, par ailleurs, sur la nécessité de l’application stricte du protocole sanitaire en vigueur.
Se voulant rassurant sur la situation sanitaire en Algérie, il a déclaré : «On peut dire que la situation est stable en Algérie par rapport aux taux enregistrés de par le monde. Mais, il faut, en même temps, éviter tout relâchement et ne pas sous-estimer la gravité et la dangerosité de ce virus».

Des contacts avec plusieurs laboratoires pour acquérir le vaccin
Concernant le vaccin anti- Covid, Djerad a tenu à rappeler que «l’Algérie établit actuellement des contacts avec plusieurs laboratoires pour acquérir le vaccin attendu contre le nouveau coronavirus», précisant que «tous les scientifiques, les médecins et les compétences algériennes reconnues à l’échelle mondiale, sont associés à ces négociations pour s’assurer que l’utilisation de ce vaccin n’engendrera aucune complication sur la santé». «Toutes les instructions, orientations et recommandations préconisent la vigilance et la prudence avant l’utilisation d’un quelconque vaccin pour s’assurer de son innocuité et son efficacité», a-t-il rassuré.

Indemnisation des victimes des feux de forêt avant le 15 décembre
Les citoyens ayant subi des pertes matérielles lors des incendies de forêt déclenchés dans la nuit du 6 au 7 novembre 2020 seront indemnisés, a affirmé Abdelaziz Djerad, appelant ainsi les services concernés à accélérer les procédures. Il a indiqué que ces aides interviendront au plus tard le 15 décembre prochain. Les concernés seront indemnisés matériellement ou financièrement, qu’il s’agisse des agriculteurs ayant perdu du bétail ou des citoyens dont les habitations ont été endommagées. Les familles des deux personnes décédées lors de ces incendies seront également indemnisées. «Il est impératif de procéder à l’indemnisation des agriculteurs sinistrés dans un délai n’excédant pas le 15 décembre prochain», a-t-il dit, insistant sur l’allègement des procédures administratives à cet effet. Il a également mis en avant l’impératif de se mobiliser aux côtés des victimes des incendies de forêt, précisant qu’il s’agit d’aider «moralement et financièrement» ceux qui ont perdu leur foyer et leurs troupeaux en raison du sinistre.
A noter que la wilaya de Tipasa a été la plus touchée dernièrement par des incendies de forêt, avec des pertes estimées à 3 800 hectares, dont 820 hectares lors de la nuit du 6 au 7 novembre dernier ayant fait deux morts.
Le Premier ministre a donné le coup d’envoi de la campagne nationale de reboisement sous le slogan «Qu’il le plante». Djerad a qualifié la journée nationale de l’arbre de «journée particulière», au vu des pertes importantes occasionnées dernièrement aux forêts, rappelant que les enquêtes ont démontré l’acte criminel avec la complicité de parties hostiles résidant à l’étranger.
«La forêt est une richesse nationale qui constituait jadis un rempart contre le colonisateur qui l’avait submergé de napalm», a soutenu Djerad, ajoutant que les ennemis d’aujourd’hui ont voulu attenter aux forêts à travers des opérations préméditées, mais notre réponse sera pacifique en procédant au reboisement. Enfin, Djerad a exprimé le souhait de voir «chaque Algérien planter un arbre, symbole de vie, là où il se trouve, dans son quartier, dans sa région, dans les écoles…».
L. A. R.

Article récent

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Messaoud Belambri, président du Syndicat des pharmaciens sonne l’alerte: «Médicaments : nous n’avons jamais atteint ce degré de pénurie»

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, pénuries et tensions dans l'approvisionnement de médicaments se font ressentir de plus en plus. Plus de...

Lutte contre le VIH-sida : des «avancées appréciables» en Algérie: Le coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies

Dans la situation actuelle de crise sanitaire, la lutte contre la pandémie de Covid-19 mobilise l'essentiel des forces hospitalières ainsi que les professionnels de...

Malgré le ras-le-bol des voyageurs et la colère des transporteurs: Toujours pas de transport inter-wilayas…

A l'arrêt depuis mars dernier en raison du coronavirus, les transporteurs inter-wilayas sont à bout de patience et de ressources et demandent la reprise...

La Coordination des enseignants accuse la tutelle de «fuir ses responsabilités»: Grève au primaire annoncée pour aujourd’hui

Après la grève de l'Union des travailleurs de l'éducation et de la formation (Unpef) qui a eu lieu mercredi dernier, la Coordination nationale des...
- Advertisement -