14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Handball: La Fédération internationale de handball invalide l’élection de Karima Taleb

 

La Fédération algérienne de handball est dans une véritable impasse après une correspondance de la Fédération internationale de handball (FIH) qui a invalidé l’assemblée générale extraordinaire et élective de l’instance nationale de la petite balle. La FIH a, donc, invalidé l’élection de la présidente du club de Boumerdes de handball, Karima Taleb à la tête de la FAHB le 22 octobre dernier, en raison d’«irrégularités» lors de l’adoption des statuts pendant l’AGO (entre autres).

 

En attendant, la FAHB annonce sur sa page facebook une rencontre avec la presse et l’équipe nationale féminine ce samedi à 10h à la Coupole. Il y a eu un changement de staff, une nouvelle liste d’athlètes. La nouvelle présidente de la FAHB avait effectué une sortie médiatique, mercredi dernier, avec le forum de nos confrères d’El Fedjr, où elle avait promis de nouvelles décisions pour le handball national, entre autres, l’instauration dans deux ans d’un championnat national de 14 clubs pour élever le niveau de la petite balle, ainsi que la transmission de toutes les rencontres du championnat dans la page officielle de la Fédération pour lui donner une couverture assez large et contribuer à médiatiser ce sport qui est considéré comme la deuxième discipline la plus populaire après le football. Cependant, cette décision de la FIH coupe court à toutes ces décisions des nouveaux décideurs. Il faut savoir que l’élection de Taleb avait été condamnée déjà au niveau local, après la décision de Doubala, l’ancien international de se retirer de la course à la présidence, en raison de la levée de sanction sur Taleb qui était pourtant suspendue pour deux ans par le MJS avant que cette dernière ne soit autorisée à présenter sa candidature. Reste à savoir comment réagiront les responsables du sport national, et s’ils accepteront cette décision de la FIH. Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’il y a crise au niveau du handball national puisqu’il y a eu déjà l’affaire de l’ancien président de la FAHB, Habib Labane qui a été condamné à 5 ans de prison avec mandat d’arrêt, d’un dédommagement de 50 millions de dinars à verser au MJS, et une amende de 1 million de dinars. Tous ces problèmes avaient influé sur les résultats techniques des sélections nationales qui ont beaucoup régressé, en plus de la période du Covid qui avait plombé la petite balle algérienne, étant donné que le championnat était à l’arrêt pendant plus de deux ans.

 

Mahfoud M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img