26.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Hamdani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural: «L’Algérie a dépassé les objectifs tracés pour la 1re expérience de culture du colza»

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani, a affirmé, lundi à Guelma, que «l’Algérie est parvenue à dépasser les objectifs tracés pour la première expérience de culture du colza durant l’actuelle saison 2020/2021».

Par Salem K.

Au cours de sa visite à la ferme pilote «Richi Abdelmadjid» dans la commune de Belkheir, le ministre a précisé que «l’objectif de réserver 3 000 hectares pour cette première expérience de culture du colza a été dépassé pour atteindre 3 500 ha effectivement consacrés à cette culture dans plusieurs wilayas».
Dans cette même ferme qui a réservé 40 ha pour le colza dont la moitié pour la production des semences de cette plante, M. Hamdani a relevé que cette spéculation a connu l’adhésion de beaucoup de fermes pilotes et d’exploitations privées, estimant que ce qui a été réalisé jusqu’à présent est «très satisfaisant». Relevant que le succès obtenu durant la campagne de semailles de colza «est uniquement un début», le ministre a insisté sur la nécessité du respect de l’itinéraire technique de cette culture jusqu’à la récolte, en coordination avec les cadres de l’Institut technologiques des grandes cultures et les différents acteurs du secteur dont les agriculteurs et les techniciens des services agricoles et de la Chambre d’agriculture.
Le ministre a indiqué qu’il faut adhérer avec force au développement de la culture du colza en Algérie en assurant la disponibilité des semences et en élargissant les surfaces durant les prochaines saisons.
Il a également assuré que «l’intégration du colza, du maïs et d’autres spéculations dans la feuille de route de développement de la culture en Algérie n’est pas un slogan ni fortuit, mais a été motivée par le poids de ces produits dans la balance commerciale».
«La flambée des prix de beaucoup de produits alimentaires sur le marché international durant cette phase post coronavirus doit constituer une leçon pour consentir les efforts nécessaires afin de parvenir à l’autosuffisance dans certains produits stratégiques à l’instar du colza et du tournesol», a-t-il soutenu.
Le ministre a salué les efforts faits dans la wilaya de Guelma, où 455 ha ont été consacrés à la culture du colza, dépassant de 100 ha l’objectif initialement tracé, selon les explications qui lui ont été données au siège de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) de la commune de Belkheir.
M. Hamdani a invité, à l’occasion, les responsables du secteur agricole à bien préparer pour assurer le succès de la culture des céréales dans la région en déterminant avec précision les surfaces irriguées par pivots en ces périodes de déficit pluviométrique et en aménageant les structures de stockage. Il a exprimé son mécontentement du grand retard accusé «pour des raisons injustifiées» dans la réalisation au siège de cette même CCLS, d’un silo d’une capacité de 200 000 quintaux.
Lors de sa visite à une exploitation agricole familiale spécialisée en arboriculture fruitière dans la commune de Boumehra occupant 42 ha, le ministre a annoncé «le prochain achèvement» d’un programme spécial de développement de la culture des arbres fruitiers rustiques dont l’amandier et le pistachier, saluant le fait que cette ferme a consacré un demi hectare aux amandiers.
Le ministre a clôturé sa visite par une rencontre à la salle des conférences de la wilaya avec les cadres de son secteur, les agriculteurs et les opérateurs des diverses filières.
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural qui a poursuivi hier sa visite dans la wilaya, a été notamment l’invité d’une émission de la Radio algérienne depuis Guelma.
S. K.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img