12.9 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

Habillée de costumes traditionnels: La troupe folklorique de «Beni farh» subjugue le public

ALa troupe folklorique de l’association «Beni farh», de la commune de Mekhatria (Aïn Defla), a littéralement subjugué le public local, venu nombreux à la cérémonie d’ouverture, mardi soir, du Mois du patrimoine, dont le coup d’envoi a été donné à partir du musée communal du chef-lieu de wilaya. Habillés de costumes traditionnels, les onze membres de cette troupe au sein de laquelle figure des sexagénaires, ont formé un tableau d’une rare beauté pour exécuter des gestes cadencés et alertes, ponctués par des tirs de baroud, suscitant des ovations nourries du public, visiblement assoiffé de telles manifestations que la pandémie de Covid-19 a suspendues.Pour Mustapha Brahim, le président de l’association en question, laquelle vient de souffler sa deuxième bougie (elle a été créée en avril 2020), l’objectif auquel cette dernière s’emploie consiste à préserver l’héritage culturel de la wilaya à la faveur notamment de la participation aux différentes manifestations inhérentes aux fêtes nationales organisées ça et là à travers le territoire national.
Il a signalé qu’il s’emploie à organiser des expositions consacrées aux habits traditionnels, aux équipements des sports équestres ainsi qu’aux instruments de musique traditionnelle.
Outre des spectacles de danse et de chant, cette manifestation prévoit à son programme l’organisation d’un colloque sur le thème «Aïn Defla, identité et authenticité» (16, 17 et 18 mai), une exposition de costumes et instruments de musique spécifiques aux troupes participantes, ainsi qu’un marché destiné à la promotion des produits artisanaux locaux, relève, pour sa part, le directeur de la culture de Aïn Defla, Abdelhakim Djemaâ.Des sorties vers les sites archéologiques de la wilaya seront organisées au profit des élèves de certains établissements du cycle primaire vers le site Gargra (commune d’El Amra) ainsi que vers la ville de Miliana, en coordination avec la direction locale de l’éducation, a-t-il fait savoir. «Je ne ferai preuve d’aucune originalité en disant que s’il y a un segment de la société sur lequel les efforts visant à inculquer l’importance de la protection du patrimoine matériel et immatériel doivent être axés, c’est bien celui des jeunes au regard de sa perméabilité», a-t-il observé. Soutenant que la relance culturelle participe d’une dynamique nationale de développement axée sur la promotion de la chose culturelle, comme garant de l’épanouissement et du bien-être du citoyen, il a fait référence aux moyens colossaux alloués par l’Etat à ce secteur pour le booster davantage. Outre le musée communal de Aïn Defla, la manifestation sera abritée par la Manufacture d’armes et le Musée Emir Abdelkader de Miliana, ainsi que par le théâtre de la commune d’El Amra, a-t-il indiqué.

M. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img