11.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Groupe G: Le Cameroun et la Serbie se quittent sur un nul fou

Dans un match spectaculaire, le Cameroun a ouvert le score puis été renversé par la Serbie… avant de revenir à égalité, malgré deux buts de retard et grâce à une entrée fracassante d’Aboubakar. Un résultat nul qui n’arrange ni les Aigles ni les Lions.
Le bilan comptable n’est bon pour personne, mais la promesse de spectacle est tenue. Les deux équipes n’iront peut-être pas plus loin que la phase de poules, mais l’émotion aura au moins été là lors d’une rencontre insensée. Il n’y aura pas forcément de huitièmes de finale de Coupe du monde au bout, mais les deux nations auront offert des sensations. Dans un match complètement dingue comptant pour la deuxième journée du groupe G, le Cameroun et la Serbie se sont quittés sur un résultat nul ponctué de six réalisations. Menés, renversés, revenus à égalité… Grâce à un Aboubakar en mode supersub, les Lions indomptables ont évité le pire et empochent un point (deux unités de retard sur la Suisse et le Brésil, qui s’affrontent un peu plus tard). Exactement comme les Aigles, qui ont montré de belles choses offensivement sans parvenir à être souverains en défense.

Un temps additionnel si cruel…
Il n’a fallu qu’un quart d’heure pour que la Serbie, emmenée par un Mitrovic, pourtant touché au bout de quelques secondes de jeu, adresse un sérieux avertissement au Cameroun : combinant avec Tadic et enrhumant ensuite Nkoulou, l’attaquant de Fulham touche le poteau d’Epassy. Un poignée de minutes plus tard, l’avant-centre loupe le cadre alors qu’il se trouve en bonne position dans la surface de réparation. Des occasions qui font réagir les Lions, Kunde testant les gants de Milinkovic-Savic et Castelletto ouvrant surtout le score sur un corner prolongé par Nkoulou. La vidéo confirme le but et la bande de Song voir alors la vie en rose. D’autant que Kunde est tout près de signer le break, sa tentative étant stoppée par le gardien adverse. Mais soudainement, les orages débarquent au-dessus des têtes de ses partenaires et le ciel coloré en bleu devient complètement noir : coup sur coup, les Aigles font trembler les filets à deux reprises avec une tête croisée inspirée de Pavlovic sur un coup franc de Tadic suivie d’une réalisation de Milinkovic-Savic sanctionnant le manque de réactivité du portier trompé.

… Une réaction si inattendue
Epassy, le dernier rempart pas vraiment convaincant du Cameroun et remplaçant habituel d’Onana (écarté du groupe pour raisons disciplinaires), est encore transpercé dès le retour des vestiaires : profitant d’un ballon perdu de la part d’Hongla, les Aigles inventent un mouvement collectif splendide et transformé par Mitrovic sur un service de Živkovic. 1-3, match plié ? Certainement pas, répondent les Lions : toujours là, l’entrant Aboubakar exploite une transversale de Nkoulou et lobe Milinkovic-Savic de manière exceptionnelle… avant que Choupo-Moting ne remette les deux équipes à égalité après un super boulot du même Aboubakar, au cœur de cette rencontre folle. 3-3, balle au centre ! Et fin du suspense, même avec un coup de sifflet final qui n’arrange aucun des deux pays malgré une dernière situation pour Mitrovic. N’empêche, ces derniers auront fait le show.
R. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img