16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Groupe D La Tunisie pour surprendre le Danemark, la France débute la défense de son titre

La sélection tunisienne de football, un des représentants arabes à ce Mondial du Quatar, tentera aujourd’hui, pour son premier match au stade Education City, de créer la surprise face au Danemark.

Par Mahfoud M.

Versée dans le groupe D composé également de la France (tenante du titre) et l’Australie, la sélection tunisienne de football souhaite réussir une bonne entame du tournoi mondial, le 6e de son histoire. Dans ce groupe très relevé, la Tunisie tentera de relever le défi et déjouer tous les pronostics, à condition de jouer sans calculs et de bien gérer ses débats face à des adversaires mieux lotis, mais qui ont chacun leurs appréhensions et leurs points faibles. Pour leur entrée en matière, les Aigles de Carthage auront affaire au demi-finaliste du dernier Euro, qui semble être l’équipe la plus en forme du groupe, à la faveur de son jeu collectif et son esprit combatif. Les Scandinaves, arrivés 2es de leur groupe derrière la France en 2018 et éliminés par la Croatie aux tirs au but en 8es de finale (1-1, 2-3 tab), peuvent logiquement aspirer à mieux cette année. Comme la Tunisie, les «Dynamites danoises» en seront à leur sixième Coupe du monde après les éditions de 1986, 1998, 2002, 2010, 2018 après avoir réussi un parcours presque parfait lors des qualifications européennes pour Qatar-2022, avec 9 victoires contre une seule défaite encaissée lors de l’ultime journée face à l’Ecosse (0-2). Sa meilleure performance mondialiste remonte à l’édition 1998 en atteignant les quarts de finale, où elle fut battue par le Brésil. Sinon, les Danois ont atteint les huitièmes de finale à trois reprises : en 1986, en 2002 et en 2018.
Dans son parcours européen, le pays nordique compte notamment une Coupe d’Europe en 1992 remportée par les coéquipiers de Mickael Laundrup, alors qu’il a atteint les demi-finales à deux reprises, lors des éditions 1984 et 2021. Sans oublier une Coupe des confédérations remportée en 1995 en Arabie saoudite. Le Danemark possède actuellement l’une des meilleures défenses d’Europe, avec seulement trois buts encaissés tout comme la France et l’Angleterre. Trente ans après son premier sacre international, en l’occurrence le Championnat d’Europe en 1992, le Danemark caresse le rêve de soulever un deuxième trophée mondial et inscrire son nom en lettres d’or parmi les vainqueurs de la Coupe du monde. Conduits par le sélectionneur Kasper Hjulmand (50 ans) depuis 2020, les Danois ont impressionné par la force du mental lors de l’Euro 2021 marqué pas le malaise cardiaque en plein match de Christian Eriksen. Les coéquipiers de Simon Kjaer ont également séduit par leur rigueur et leur jeu offensif grâce notamment aux qualités techniques du joueur le plus capé Christian Eriksen (117 matches, 39 buts), et de ses coéquipiers Martin Braithwaite, Kasper Dolberg, Andreas Cornelius ou encore la révélation du dernier Euro, Mikkel Damsgaard. Pour leur part, les hommes du sélectionneur tunisien Jalel Kadri pourront être, dès ce premier match, fixés sur leur sort au sein du Groupe D, avant de rencontrer l’Australie le 26 novembre puis la France le 30 du même mois, au stade Al Janoub.

Les Bleus sans Benzema mais avec Varrane
De son côté, le tenant du titre, la France, défendra aujourd’hui son titre acquis il y a quatre ans en Russie, en donnant la réplique à l’Australie. Les Bleus auront fort à faire face à une bonne équipe d’Australie qui reste une équipe coriace et qui réalise à chaque fois des résultats probants dans les grandes compétitions. Les Français se présenteront sans leur meilleur atout, l’attaquant du Real Madrid et détenteur du Ballon d’Or, Karim Benzema, qui a déclaré forfait pour le Mondial à quelques jours de son entame après une blessure à la cuisse. L’autre madrilène, Kamavinga, sera lui aussi absent pour blessure. Le sélectionneur Didier Deschamps a déclaré ne pas penser à remplacer Benzema, alors qu’il se dit rassuré de récupérer le défenseur Varrane, rétabli d’une ancienne blessure. Néanmoins, Deschamps est perturbé par les absences sur blessure de Paul Pogba et N’Golo Kanté, Mike Maignan, Presnel Kimpembe et Christopher Nkunku. Deux autres matchs se joueront pour le compte du groupe C, et opposeront l’Argentine de Messi à l’Arabie saoudite et le Mexique à la Pologne. Logiquement, les Argentins partent largement favoris face aux Saoudiens, alors que le match entre Polonais et Mexicains s’annonce équilibré.
M. M.

Programme de la journée :
Argentine-Arabie saoudite (13h)
Mexique-Pologne (19h)
Danemark-Tunisie (16h)
France-Australie (22h)

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img