12.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Grippe saisonnière: La vaccination tarde à démarrer

Prévu pour la deuxième semaine du mois en cours, le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière accuse un retard malgré la réception, fin septembre dernier, de 2,5 millions de doses de vaccin par le ministère de la Santé.

Par Thinhinane Khouchi

Chaque hiver, la grippe saisonnière affecte des milliers de personnes en Algérie, et le moyen le plus efficace de se prémunir de ses complications demeure la vaccination. Malheureusement, le vaccin contre la grippe saisonnière est introuvable au niveau des différentes pharmacies du pays et des établissements publics de santé.
Et pour cause, la campagne de vaccination n’a pas encore été lancée et ce, malgré la réception, fin septembre, de 2,5 millions de doses de vaccin. En effet, la deuxième semaine du mois d’octobre arrive à sa fin et aucune déclaration ni date fixe n’a été avancée par le ministère de la Santé mis à part la réception de 2,5 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière. Les pharmaciens ainsi que les citoyens, notamment les personnes âgées, celles atteintes de maladies chroniques et les femmes enceintes, qui attendent le lancement de cette campagne, se demandent quand le vaccin contre la grippe saisonnière sera disponible ? À quel prix sera-t-il proposé cette année ? Car l’année dernière, le prix du vaccin avait doublé chez les pharmaciens. Proposé à 700 DA avant 2020, le vaccin s’est écoulé l’année dernière à plus de 1 400 DA dans certaines pharmacies. À ce propos, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, également directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, Dr Djamel Fourar, avait indiqué que «le ministère de la Santé a réceptionné 2,5 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière, disponibles au niveau de l’Institut Pasteur, et ce, en prévision de la campagne de vaccination qui débutera la deuxième semaine du mois d’octobre prochain».
Fourar avait précisé qu’«une partie de ce lot sera remise aux Etablissements hospitaliers et de proximité et l’autre aux pharmacies d’officines privées». Contrairement aux années précédentes où il était à trois souches, le vaccin antigrippal sera, cette année, à quatre souches, ce qui assurera une protection plus large contre les virus qui se propagent pendant la saison froide, avait fait savoir le responsable.
La campagne de vaccination s’étalera jusqu’au mois de mars 2023 et ciblera la catégorie des personnes âgées, les femmes enceintes et les malades chroniques. Enfin, ce même responsable avait indiqué que la vaccination contre la grippe saisonnière est gratuite dans tous les établissements hospitaliers publics, y compris les polycliniques. Il est également possible de l’acquérir au niveau des officines, d’autant qu’il est remboursable par la Caisse nationale des assurances sociales (Cnas) pour les personnes assurées.
T. K.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img