6.9 C
Alger
samedi 4 décembre 2021

Grippe saisonnière: Flou total sur le lancement de la vaccination

Le vaccin contre la grippe saisonnière demeure introuvable au niveau des différentes pharmacies du pays et des établissements publics de santé. Et pour cause, la campagne de vaccination n’a pas encore été lancée.
Chaque hiver, la grippe saisonnière affecte des milliers de personnes en Algérie, et le moyen le plus efficace de se prémunir de ses complications demeure la vaccination. Malheureusement, le mois d’octobre arrive à sa fin et aucune information claire n’a été avancée par le ministère de la Santé, hormis l’importation, en octobre en cours, de plus de 2 millions de doses de vaccin antigrippal. Aucune date du lancement de cette campagne n’a été fixée. Les pharmaciens ainsi que les citoyens se demandent quand le vaccin contre la grippe saisonnière sera disponible. À quel prix sera-t-il proposé cette année et sera-t-il remboursable ? En effet, l’année dernière, le prix du vaccin avait doublé chez les pharmaciens. Proposé à 700 DA avant 2020, le vaccin s’est écoulé l’année dernière à plus de 1 400 DA, atteignant même chez certains pharmaciens les 1 500 DA. A ce propos, l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (Apoce) avait dénoncé la rareté du vaccin qui a engendré la hausse de son prix. «Le prix a doublé cette année. Le vaccin antigrippal est proposé à presque 1 400 DA, contre pas plus de 700 DA l’année dernière. Les malades ou ceux qui veulent se vacciner mais qui n’ont pas de maladies chroniques ne comprennent pas cette augmentation», a-t-elle indiqué. Et d’ajouter : «Que s’est-il passé pour que le prix double cette année ?». Les citoyens avaient aussi du mal à se faire rembourser leur vaccin. Cette année, le ministère de la Santé tarde à lancer la campagne de vaccination. Le directeur de la Prévention et de la Promotion de la santé au ministère de la Santé, Djamel Fourar, s’est contenté de faire état de l’importation, en octobre en cours, de plus de 2 millions de doses de vaccin antigrippal, annonçant le lancement de la campagne de vaccination 20 jours après réception du produit par l’Institut Pasteur d’Algérie. Il est à noter que chaque année cette campagne est lancée au début du mois d’octobre. Des établissements publics de santé sont alors chargés de vacciner la population gratuitement. Souvent, ces établissements sont pris d’assaut vu la popularité de ce vaccin et son efficacité. Les officines sont aussi concernées par cette campagne de vaccination. En effet, les citoyens peuvent se faire vacciner gratuitement chez les pharmaciens, mais doivent payer le vaccin qui a vu son prix doubler l’année passée. Les citoyens espèrent que pour cette année les prix seront revus à la baisse et que le vaccin sera disponible, contrairement à l’année dernière.
Thinhinene Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img