10.9 C
Alger
samedi 26 novembre 2022

Grève des postiers: Algérie Poste annonce la reprise du travail

Algérie Poste a annoncé, hier, la fin de la grève des postiers et la reprise du travail au niveau de tous les bureaux à l’échelle nationale.

Par Meriem Benchaouia

Posté sur sa page Facebook, le communiqué ne fournit pas de détails, il ne donne pas non plus de précisions. En grève depuis lundi dernier, les postiers réclament la prise en charge de leurs revendications en suspens depuis des années et portant sur le versement des primes de rendement individuel et collectif, des heures travaillées pendant le week-end, la réintégration des travailleurs suspendus ou licenciés, la régularisation des dossiers des postiers qui exercent des fonctions autres que celles définies dans les documents de nomination au poste. Jeudi, l’entreprise Algérie Poste a appelé les travailleurs grévistes à «rejoindre immédiatement leurs postes», précisant recourir à des mesures strictes à leur encontre conformément à la loi, dont «le licenciement sans préavis ni indemnités, en cas de refus d’obtempérer», indique un communiqué de l’entreprise. «Compte tenu de la poursuite de la grève illégale au niveau de certains bureaux d’Algérie Poste, ce qui a privé les citoyens de retirer leurs salaires et leurs pensions pour subvenir aux besoins de leurs familles en ce début du mois de ramadhan, une attitude contraire aux valeurs et aux mœurs de notre vaillant peuple, Algérie Poste porte à la connaissance des travailleurs grévistes qui ne rejoindront pas leurs postes, que des mesures strictes seront prises à leur encontre conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur, dont le licenciement sans préavis ni indemnités, sachant qu’un suivi continu de la situation et des cas d’arrêt de travail est en cours au niveau des bureaux de poste», a précisé la même source. Algérie Poste a rappelé qu’en date du 13 avril 2021, le tribunal de Dar El Beida, saisi en référé, a déclaré «illégale» la grève déclenchée au niveau de certains bureaux de poste depuis le 12 avril 2021, ajoute la même source. Dans la même journée, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a indiqué avoir instruit la direction générale d’Algérie Poste en vue de prendre en charge «rapidement» les revendications des travailleurs. Le premier responsable du secteur a déclaré : «Nous avons instruit la direction générale d’Algérie Poste de prendre en charge rapidement les revendications des travailleurs qui ne datent pas d’hier. C’est un cumul de plusieurs années, dont certaines datent de 2003». Il a affirmé que les employés d’Algérie Poste «ont eu beaucoup de promesses, mais certaines n’ont pas été concrétisées», rappelant, à ce propos, que la direction générale d’AT a déjà répondu aux premières revendications. Le ministre a, en outre, appelé les postiers, qui ont assuré «avec bravoure» la continuité du service public en pleine crise du Covid-19, à «faire preuve de sagesse en rejoignant leurs postes de travail, d’autant que cette période qui coïncide avec le début du mois sacré du ramadhan connaît une grande affluence des citoyens sur les bureaux de poste, notamment les salariés et les retraités».
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img