26.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Grèce: Recherches de dizaines de migrants naufragés en mer Egée

Les gardes-côtes grecs étaient à la recherche, hier, de dizaines de migrants naufragés après que leur bateau a coulé au large de l’île de Karpathos, dans le sud-est de la mer Egée, selon un communiqué des gardes-côtes grecs.

Par Fil T.

«Jusqu’ici 29 personnes, des Afghans, Irakiens et Iraniens, ont été sauvés et les recherches continuent car, selon leurs déclarations, entre 20 et 50 autres personnes étaient sur le bateau naufragé qui a coulé», a indiqué une responsable du bureau de presse des gardes-côtes, citée par des médias. Le bateau naufragé avait appareillé de la ville turque Antalya, située sur les côtes proches turques et avait comme destination l’Italie, selon la même source. Quatre bateaux qui naviguaient dans la zone du naufrage, deux patrouilleurs des gardes-côtes et un hélicoptère de l’armée grecque de l’air participaient aux recherches pour retrouver les migrants disparus. Les recherches étaient entravées par des vents forts de 40 à 50km/heure (7 sur l’échelle Beaufort), selon le communiqué des gardes-côtes.

Corée du Sud : le bilan des inondations monte à neuf morts
Au moins neuf personnes sont mortes et sept autres restent portées disparues en Corée du Sud après que des précipitations records ont inondé des axes routiers majeurs, des stations de métro et des maisons, ont annoncé, hier, les autorités. Les pluies, qui ont commencé lundi, sont les plus fortes depuis les premières observations météorologiques, il y a 115 ans, selon le président Yoon Suk-yeol, qui s’est excusé pour les «désagréments». Le quartier huppé de Séoul Gangnam a été particulièrement touché, avec des voitures à moitié submergées. «Il y a un total de 16 victimes, dont neuf morts et sept disparus», a relevé un responsable du ministère de l’Intérieur cité par l’AFP. Au total, près de 600 personnes ont été touchées, a-t-il ajouté, beaucoup étant contraintes de quitter leur domicile. Parmi les neuf victimes, trois sont mortes alors qu’elles étaient coincées dans leur appartement inondé en demi-sous-sol («banjiha»), selon le ministère. Un glissement de terrain a enfoui la maison d’une autre victime dans la province montagneuse de Gangwon. Le président Yoon, qui s’est rendu mardi à l’appartement banjiha, a reconnu que les Sud-Coréens avaient «subi beaucoup de dégâts» et a demandé, lors d’une réunion gouvernementale, de s’occuper tout particulièrement des plus défavorisés. «Les personnes qui ont des difficultés financières ou physiques sont forcément plus vulnérables aux catastrophes naturelles», a-t-il déclaré.
F. T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img