22.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Grand Prix El-Hachemi-Guerouabi 2022: Le jeune Faïz Ghemmati lauréat

Un concert de musique chaâbi a marqué la cérémonie de clôture de la 7e édition du Grand Prix «El-Hadj-El Hachemi-Gerouabi», animée par Abdelkader Chaou et une pléiade d’interprètes du genre, devant une assistance venue en nombre. Le jeune chanteur chaâbi Faïz Ghemmati de Cherchell a été consacré lauréat de cette édition qui a mis en compétition douze finalistes.

Par Abla Selles

Le nombreux public de l’Auditorium du Palais de la culture Moufdi-Zakaria venu assister, après deux soirées de compétitions, au moment solennel de l’annonce des lauréats du Grand Prix El Hadj-El-Hachemi-Guerouabi, a pu apprécier, près d’une heure et demie, un concert de chansons chaâbi rendu par le maître Abdelkader Chaou, Hamid Laidaoui, Sid Ahmed Derradji et Mohamed Rebbah, accompagnés par l’Orchestre dirigé par Smail Ferkioui.
En premier lieu, Sid Ahmed Derradji, lauréat en 2014 de la première édition de ce grand prix, a occupé la place du «Cheikh» au-devant de la scène, abandonnant celle de membre du jury qu’il était, après avoir mené à terme, avec d’autres collègues-artistes, la mission d’évaluation des jeunes chanteurs chaâbi en compétition.
Interprétant avec une voix présente et étoffée une pièce dans le genre «aroubi», Sid Ahmed Derradji a entamé, dans une ambiance de grands soirs, un qçid dans le mode Raml El Maya enchaîné à «Ya el werchane», «Twahach’t El Behdja ma n’tawwal’chi naâmel dara» et «Amchi ya Rassoul».
Au tour du président du jury, Hamid Laïdaoui, de reprendre sa casquette de «Cheikh», sous un torrent d’applaudissements du public, entonnant dans le mode Zidène, avec un timbre vocal aux contours du maître El Hachemi Guerrouabi, la pièce «Amir Loghram», relayée à «Koulou el yamna» puis à «El Herraz», pièce d’anthologie dans le patrimoine de la chanson chaâbie.
Mohamed Rebbah a, quant à lui, embarqué l’assistance dans les méandres de la poésie du melhoun, à travers une suite prolifique de pièces, avec notamment «Ya gh’zel», «Saâdouni», «Qolo len’nass» et «El Khilaâ taâdjebni», au bon plaisir des spectateurs.
Le jury, présidé par le chanteur chaâbi Hamid Laidaoui, a décerné le 1er Prix de ce concours à Faïz Ghemmati à la mandole.
Le deuxième prix est revenu à Ghofrane Bouache (15 ans) de Cherchell.
Le jury a également consacré, Salim Sidi Dris d’Alger «3e Prix» de la 7e édition de ce concours, alors que le Prix d’encouragements du jury a été décerné au jeune Ould Rabah Mohamed Seddik de Tiaret.
Après l’annonce des résultats, les lauréats se sont vu remettre le trophée honorifique et l’«attestation de succès», en plus d’un «accompagnement financier», avec en plus, pour le Grand lauréat, l’orchestration et l’enregistrement en studio de son premier CD.
La présidente de l’association culturelle El-Hachemi-Guerouabi, Chahira Guerouabi, a déclaré à l’issue de la cérémonie de clôture que l’ensemble des finalistes bénéficiait d’un «suivi de la part de l’association et de tournées artistiques».
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img