23.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Grand Prix de la fiction de la SGDL: Anouar Benmalek lauréat

Le Grand Prix de la fiction littéraire sera remis cette année au grand écrivain algérien Anouar Benmalek pour son roman «L’amour aux temps des scélérats», paru aux Editions Casbah, en Algérie, et aux éditions « Emanuelle Collas » en France.

Par Abla Selles

C’est lors de la cérémonie d’ouverture du Festival de la SGDL (la Société des gens de lettres), prévu pour les 24 et 25 du mois de juin courant à l’hôtel de Massa, à Paris, que Anouar Benmalek recevra son prix, annoncent les organisateurs de cet évènement. A l’instar de la remise des Grands Prix, ces deux jours d’activité seront marqués par l’organisation de rencontres débats, de lectures, d’ateliers de formation et de moments de musique, précise la même source.
La Société des gens de lettres (Sgdl) est une association française de promotion du droit et de défense des intérêts des auteurs. Elle a été créée à Paris le 16 avril 1838, sur une idée de Louis Desnoyers, soutenue par Honoré de Balzac et un comité d’écrivains composé de Louis Viardot, Émile Marco de Saint-Hilaire, Élie Berthet, Alphonse Royer, Emmanuel Gonzalès, Louis Reybaud, Louis Bergeron, Jules-Antoine David, Léon Gozlan et André Delrieu.
«L’Amour au temps des scélérats», qui a été très bien accueilli par les critiques littéraires, est un grand roman d’amour et d’aventure, intense, efficace, tragique, drôle et universel. Il raconte une histoire d’amour dans un des lieux les plus outragés de la planète par l’intolérance religieuse, la guerre perpétuelle, la tyrannie meurtrière : le Proche-Orient. Tout commence quand se présente, à la frontière entre Turquie et Syrie, un étrange candidat au Jihad, français et converti, du nom de Tammouz. Qui est-il, cet avatar du diable, aimé des chats et fâché avec son patron ? Parti à la recherche de la femme qu’il a follement aimée, il rencontre sur sa route Zayélé, adepte d’une vieille religion minoritaire, mais aussi Adams, pilote de drone, engagé avec le Kurde Ferhat dans les forces démocratiques syriennes qui se battent contre Daesch, ou encore Houda et Yassir, l’apprentie artiste et son amant, tous les deux en fuite… Des personnages authentiques, attachants et surprenants qui, dans une Syrie devenue folle, devront choisir entre conscience et survie.Il est à noter que Anouar Benmalek est un des grands écrivains algériens d’expression française. Mathématicien de formation (il est titulaire d’un doctorat d’Etat en probabilités et statistiques à l’université de Bab Zouar à Alger), Anouar Benmalek est un écrivain et romancier engagé qui défend des causes humanitaires dans le monde entier. D’ailleurs, il écrit souvent des romans historiques tout en revenant sur des crimes contre l’humanité comme dans «O’Maria», «Le rapt», «Fils du Shéol», «Les hirondelles de Kaboul» et autres.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img