13.9 C
Alger
lundi 22 avril 2024

Grand Chelem de Paris de Judo (2ème et dernière journée): Deux 7èmes places pour l’Algérie, grâce à Belkadi et Asselah

La sélection algérienne (messieurs/dames) de judo s’est contentée de deux 7èmes places au Grand Chelem de Paris, clôturé dimanche après-midi dans la capitale française, grâce à Belkadi Amina et Sonia Asselah, respectivement chez les moins de 63 kg, et les plus de 78 kg, au moment où leurs cinq compatriotes ont tous été éliminés dès leur entrée en lice. Belkadi et Asselah sont, en effet, les seules représentantes nationales à avoir remporté au moins un combat dans ce prestigieux tournoi parisien, obtenant même une seconde chance au repêchage, où elles ont malheureusement échoué, respectivement contre la Britannique Lucy Renshall et la Tunisienne Nihel Cheikh-Rouhou. En revanche, les autres internationaux algériens engagés (quatre messieurs et une dame) ont tous été éliminés dès leur premier combat, à commencer par Waïl Ezzine, chez les moins de 66 kilos, qui a été sorti par le Français Bouba Daikii. Même cas de figure pour Meroua Mammeri, l’autre Algérienne engagée chez les plus de 78 kg, et qui a été éliminée au premier tour par la Française Julia Tolofua. Les autres messieurs n’ont pas été mieux lotis que Waïl Ezzine, puisque Messaoud Redouane (-73 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg) et Yasser Bouamar (-100 kg) ont tous été éliminés dès le premier tour, respectivement contre le Kosovar Akil Gjakova, le Sud-Coréen Juyeop Han et le Mongol Batkhuyag Gonchigsuren. La Direction technique nationale a engagé ces judokas dans le Grand Chelem de Paris avec l’objectif de préparer d’autres importantes échéances internationales à venir, dont les Championnats d’Afrique (seniors) et les Jeux méditerranéens de l’été 2022, à Oran. Au total 285 judokas (154 messieurs et 131 dames), représentant 52 pays, ont pris part à ce Grand Chelem parisien, clôturé dimanche, en fin d’après-midi.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img