32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Ghardaïa «wilaya-pilote»: Le recensement de l’agriculture a touché 75 % des exploitations

L’opération de recensement général de l’agriculture (RGA) dans la région de Ghardaïa, choisie comme «wilaya- pilote» pour tester la mise en œuvre d’une application numérique du recensement selon une approche modulaire (version Soft) préconisée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a atteint un taux de 75 % du patrimoine agricole et animalier, a-t-on appris, hier, auprès de la Direction des services agricoles (DSA).

Par Faten D.

Lancée en mars dernier, cette opération de recensement national des exploitations agricoles et d’élevage a connu un répit imposé par l’épidémie récurrente du coronavirus et a touché, à décembre courant, 6 200 exploitations agricoles sur les 8 261 existantes dans la wilaya, a affirmé Khaled Djebrit, ingénieur en chef chargé des statistiques à la DSA et du suivi du recensement.
Ce taux a été atteint suite au renforcement de l’encadrement humain d’une vingtaine de recenseurs équipés de tablettes électroniques et de véhicules, afin d’accomplir ce vaste processus de collecte de données et statistiques fiables sur le secteur de l’Agriculture, a-t-il fait savoir.
Recourant aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’utilisation de dispositifs de géo-référencement, y compris les systèmes de positionnement global (GPS) et les systèmes d’information géographique (SIG), les recenseurs ont rencontré des difficultés pour collecter les informations dans les anciennes palmeraies de la wilaya, marquées par un morcellement des terrains suite à la répartition d’héritage, a expliqué M. Djebrit. Outre cela, les recenseurs se sont également heurtés à des retentions de l’information et des données sur le patrimoine agricole par les propriétaires, de crainte de l’imposition de la fiscalité, a-t-il ajouté. Cette opération statistique d’envergure nationale, minutieusement préparée après l’installation d’une commission de suivi technique et opérationnelle composée des différents partenaires et structures du secteur, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du secteur agricole 2020-2024, a souligné le responsable des statistiques à la DSA. La réalisation du RGA constitue une étape cruciale pour les pouvoirs publics, afin de mettre en œuvre une politique de développement agricole et rurale basée sur des données fiables et permettant de connaître le nombre et la taille des exploitations, l’utilisation des terres, les superficies cultivées, l’intensité des cultures, les installations d’irrigation, l’utilisation des intrants agricoles, le cheptel, ainsi que les données démographiques sur les agriculteurs et l’emploi, a-t-il conclu.

F. D.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img