21.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Ghardaïa: Lancement de la campagne de vaccination de rappel contre la fièvre aphteuse

Pas moins de 3 800 têtes de bovins seront touchées par une campagne de vaccination de «rappel» contre la fièvre aphteuse lancée au niveau de la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris, hier, auprès de l’Inspection vétérinaire relevant de la direction des services agricoles (DSA).
La campagne, qui sera exécutée sur tout le territoire de la wilaya par les vétérinaires fonctionnaires de la Direction des services agricoles, ciblera l’ensemble du cheptel bovin contre la fièvre aphteuse, a indiqué à l’APS l’inspecteur vétérinaire chargé du réseau d’épidémio-surveillence à l’inspection de Ghardaïa, Ishak Ketila. Elle s’inscrit dans le cadre des initiatives proactives de prévention contre ladite zoonose et le suivi des opérations de vaccination suite à l’apparition de quelques foyers de fièvre aphteuse dans des régions du nord en avril dernier, a expliqué M. Ketila.
L’opération de vaccination «gratuite» vise en premier lieu à renforcer et consolider l’immunité de l’ensemble du cheptel de la wilaya. Elle constitue également une occasion pour contrôler et dépister d’autres zoonoses et procéder au traitement contre les parasites internes et externes des bovins, a fait savoir M. Ketila.Pour mener à bien cette action préventive de tout le cheptel bovin de la wilaya réputée «bassin laitier du Sud», la Direction des services agricoles a associé l’ensemble des acteurs concernés, notamment les éleveurs, la Chambre d’agriculture et l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) ainsi que les producteurs laitiers pour toucher l’ensemble du cheptel bovin âgé de plus de deux mois, a-t-il expliqué.
La situation sanitaire du cheptel, toutes têtes confondues, dans la wilaya de Ghardaïa est «satisfaisante», a rassuré ce responsable, faisant observer qu’un dispositif préventif de veille sanitaire et d’alerte des épizooties est toujours en vigueur dans les communes de la wilaya pour consolider les mesures préventives entreprises par les pouvoirs publics, et ce, afin de préserver le statut sanitaire indemne du cheptel vis-à-vis des maladies. Toutes les dispositions ont été prises pour contrôler l’ensemble du cheptel se trouvant sur le vaste territoire de la wilaya marqué également par une transhumance du cheptel, notamment dans les marchés à bestiaux.
Hania B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img