25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Ghardaïa/ El-Menea: Prévision de récolte de près de 49 000 qx de raisin de table précoce et bio

Une production de plus de 48 740 quintaux de raisin de table précoce est attendue dans les wilayas de Ghardaïa et El-Menea, au terme de la campagne de vendange 2021, entamée en début de semaine, a-t-on appris, hier, auprès de la Direction des services agricoles (DSA). Dans un paysage désertique et poussiéreux enserré entre les localités de Mansourah (Ghardaïa) et Hassi-Lefhal (El-Menea), d’une part, et entre Hassi-Ghanem et El-Menea, sur l’axe de la RN-1, des centaines de vignerons ont commencé les premiers coups de sécateur dans les zones vignobles estimées à 475 hectares, dont 280 hectares productifs irrigués sous pivot, a indiqué l’ingénieur chef, responsable des statistiques à la DSA. Cette superficie est dédiée à la production de raisin de table précoce «bio» de différentes variétés, notamment Cardinal, Isabelle, le Gros noir et rouge, qui se comportent fort bien dans les zones arides et prospèrent comme en témoignent leur fructification, a-t-il expliqué.
Le raisin de table des vignobles de Ghardaïa et El-Menea a investi actuellement les étalages des commerçants de fruits et légumes dans la vallée du M’zab, avec un prix au kilogramme oscillant entre 250 et 300 DA, selon la qualité.
Les professionnels du secteur estiment que l’ensoleillement qu’a connu la région de Ghardaïa durant les mois d’avril et mai ont favorisé une croissance et une maturation optimale de la vigne et de ses raisins, qui augure une bonne qualité du fruit.
Cette hausse de la productivité est favorisée par l’utilisation des cépages productifs, le renouvellement des palissages par les viticulteurs pour optimiser l’exploitation de leurs terres ainsi que l’introduction des techniques culturales modernes, a souligné M. Djebrit.
Pour les techniciens de la DSA, de nombreux facteurs influencent la date des vendanges : le type de cépage, l’exposition de la parcelle, la nature du sol ou encore la météo.
Des paramètres en fonction desquels le vigneron fixe la date de vendange et choisit le mode de récolte de ses raisins. La viticulture occupe une place de choix dans l’activité agricole de la wilaya de Ghardaïa, soutient M. Djebrit, précisant que cette filière, qui a débuté avec 70 hectares en 2000 avec le lancement du Plan national de développement agricole (Pnda), connaît une progression dans la région sud de Ghardaïa et dans la wilaya d’El-Menea où existe un potentiel hydrique important et de qualité (minérale), ainsi qu’un climat et un sol appropriés pour cette activité. «La vigne occupe un place importante dans le système agraire oasien, comme en témoignent les différentes vignes plantées dans les courettes des maisons ou dans les palmeraies, pour l’autoconsommation», a relevé le même responsable.

Hausse des rendements du raisin de table
Le rendement de production du raisin de table dans la région est passé de 100 quintaux à l’hectare en 2005 à plus de 150 Qx/ha en 2013, pour atteindre un rendement de 175 Qx/ha en 2021, a également fait savoir M. Djebrit, qui ajoute que chaque année, plus d’une trentaine d’hectares de vignobles est plantée dans la wilaya de Ghardaïa et les viticulteurs de la région espèrent exporter à l’avenir une partie de leur production de raisin de table bio.
«De par le climat, l’eau et la qualité du sol, les régions de Mansoura, Hassi-Lefhal et El-Meneaa se prêtent bien à la viticulture et donnent de grandes grappes dépassant souvent le poids de deux kilos», a révélé Khaled Bahaz, un viticulteur à Hassi-Lefhal. «Le seul problème rencontré est la rareté de la main-d’œuvre, qu’il faut ramener soit du nord soit des pays subsahariens, et les vignerons sont contraints de mobiliser beaucoup de main-d’œuvre qui coûte chère et doit être formée à la coupe de grappe de raisin du pied de vigne à l’aide d’un sécateur sans la détruire», a-t-il déploré. Les régions vinicoles de Ghardaïa se mettent à l’heure des vendanges en produisant du raisin de qualité et stimulant de nombreuses activités telles que le commerce du raisin et le transport. L’année précédente, la production du raisin de table a atteint 45 390 QX dans les wilayas de Ghardaïa et El-Menea, signale le responsable des statistiques à la DSA de Ghardaïa.
Samia Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img