26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Ghardaïa: 1 272 logements et 1 311 parcelles avec aide financière attribués en 2021

Pas moins de 1 272 logements, toutes formules confondues, et 1 311 décisions d’attribution de parcelles destinées à l’autoconstruction avec une aide de l’Etat d’un million de dinars, ont été attribués à leurs bénéficiaires durant l’année 2021 dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris, hier, auprès de la direction locale du logement.

Par Samy Y.

Ces logements se répartissent selon les formules de location-vente (300) de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), 100 à Ghardaïa et 200 à Bounoura, ainsi que 972 logements publics locatifs (LPL), 841 à Ghardaïa et 131 à Guerrara, a détaillé Ali Djerbal, directeur du Logement de Ghardaïa. Le nombre de logements attribués a connu de nombreuses difficultés pour leur achèvement, suite à l’impact de la pandémie de coronavirus qui a forcé de nombreuses entreprises à ralentir, voire à stopper leurs activités par manque de matériaux de construction et de main-d’œuvre qualifiée, a-t-il fait savoir. En ce qui concerne l’autoconstruction, ce sont 1 311 parcelles individuelles d’une superficie de 200 m² chacune, accompagnées d’une aide de l’Etat d’un million de dinars par parcelle, qui ont été également remises à leurs bénéficiaires dans les différentes communes de la wilaya, ainsi que 71 parcelles avec aide dans la nouvelle wilaya d’El-Menea durant la même période, a ajouté le responsable. Les pouvoirs publics se sont engagés à accélérer le rythme de réalisation du programme d’habitat pour répondre aux attentes des citoyens, en application de l’instruction interministérielle N° 6 du 1er décembre 2012, relative au développement de l’offre foncière publique dans les wilayas du Sud et qui vise, outre à résorber l’important déficit en logements accumulé durant des années, à donner aux citoyens le moyen d’accéder à un lot de terrain à bâtir viabilisé, indique-t-on à la DL.
Des efforts sont consentis en dépit de la situation sanitaire de pandémie de coronavirus pour l’achèvement et la réception des logements dans les délais impartis, et conformément aux conditions requises notamment dans le volet qualité et parachèvement des travaux de raccordement aux réseaux divers et des aménagements extérieurs, a souligné M. Djerbal. Parallèlement, les pouvoirs publics ont lancé, après dégel, le projet de réhabilitation et de restauration des habitations menaçant ruine, pour un montant d’un milliard de DA, dans les ksour de Métlili, El-Atteuf, Mélika, Béni-Isguen, Bounoura, Ghardaïa, Berriane et Guerrara, a-t-il encore précisé. Ce programme de réhabilitation et de restauration, géré par le secteur de l’Habitat, vise à revaloriser et à sauvegarder ces habitations patrimoniales existantes dans des Ksour «classés patrimoine culturel» et à améliorer le cadre de vie des habitants de ces espaces chargés d’histoire, a-t-il soutenu. Le parc de logement dans les wilayas de Ghardaïa et El-Menea est de 143 481 unités, tous types confondus, soit 124 562 unités à Ghardaïa et 18 919 unités à El-Menea, avec un taux d’occupation par logement (TOL) de 3,7 personnes par habitation, selon les données de la direction du logement de la wilaya de Ghardaïa à décembre 2021.
S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img