15.9 C
Alger
dimanche 21 avril 2024

Gestion de la finance publique: Raouya souligne l’importance de la réforme budgétaire pour plus de transparence

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a mis l’accent, dimanche à Alger, sur l’importance de la réforme budgétaire pour une «transition qualitative» dans la gestion de la finance publique et davantage d’efficacité et de transparence, a indiqué un communiqué du ministère. La déclaration du ministre est intervenue à l’ouverture des travaux d’une journée d’étude sur la réforme budgétaire et la formation des formateurs, organisée à l’Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP), à laquelle ont pris part des cadres du ministère des Finances, ainsi que des représentants de différents départements ministériels, ajoute la même source. Dans son allocution d’ouverture, M. Raouya a mis l’accent sur l’importance de la réforme budgétaire qui permettra, a-t-il dit, d’«opérer une transition qualitative dans la gestion de la finance publique pour davantage d’efficacité et de transparence». A cet effet, le ministre a précisé que la réforme budgétaire exige la rationalisation des moyens, la maîtrise de la cadence et du niveau de la dépense et l’utilisation optimale des ressources disponibles.
Le ministre a souligné que la formation allait bon train et permettra de renforcer les capacités des gestionnaires du budget, de manière à exercer efficacement leurs prérogatives.
A ce propos, il a salué les efforts déployés dans le domaine de la formation, appelant à accélérer le rythme de cette opération, notamment en matière de formation appliquée des formateurs, en prévision de sa généralisation à l’avenir.
M. Raouya a insisté sur la nécessité d’impliquer tous les acteurs afin de concrétiser, sur le terrain et dans les délais impartis, la réforme des systèmes budgétaires, avec la mise en œuvre des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances.
A noter que cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre efficace du cadre budgétaire prévu par la loi organique 18-15 du 02 septembre 2018, portant lois de finances (LOLF), note le ministère. Cette formation est dispensée au profit des membres des commissions budgétaires au niveau des départements ministériels et des organismes publics chargés de l’élaboration du budget de l’exercice 2023.
Cette initiative vise à vulgariser les notions prévues dans la loi organique portant lois de finances, le but étant de permettre aux acteurs dans les différents organismes publics d’assimiler le contenu de la réforme budgétaire, a conclu le communiqué.
Samia Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img